Éducation sexuelle en primaire : Vives réactions

Spread the love

Je voulais donner suite au billet que j’ai publié hier sur ces pages concernant l’éducation sexuelle chez des enfants de 9 à 11 ans.

Pour rappel :

Parler de sperme, de masturbation d’éjaculation et autres scènes en les mimant devant des gamins de 9 à 11 ans, cela me dérange et me semble contre nature.

Entendre une enseignante dire : “Les mots que l’on a utilisé pendant la séance sont des mots qui peuvent sembler surprenants à l’école primaire, mais finalement, ce sont des mots de la langue française et qui veulent dire ce qu’ils veulent dire”.

Cela veut dire quoi ?

Que l’on banalise ce qu’il y a encore peu choquait lorsqu’un mot concernant les rapports sexuels sortait de la bouche d’un enfant.

Comme on est partis, à quand la projections de film X à la maternelle ?

Retour sur l’article

À télécharger ici : Standards pour l’éducation sexuelle en Europe

La nouvelle loi Shippa, l’éducation sexuelle en primaire tout n’est-il pas cousu de fil blanc ?

Lorsque je parlais du planning familial et des droits sexuels chez les enfants il y a un peu moins de deux ans, les insultes à mon égard étaient courantes et on me casait dans la sphère conspirationniste. Aujourd’hui, la théorie du complot à levé son voile et nous met face à la réalité.

>>>Ici, tous les témoignages et possibilité de publier le sien anonymement<<<

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Facebook Comments

Laisser un commentaire