Une parodie de la chanson de Netta “Toy” victorieuse à l’Eurovision de la chanson fait grincer des dents

Spread the love

Photo : REUTERS/Pedro Nunes

Même tenue, même coiffure et même danseuses, la parodie de *Toy” de Netta Barzilai aurait pu être drôle si elle n’avait pas été de si mauvais goût

 L’humoriste grimée en la jeune israélienne a modifié les paroles du texte de la chanson qui a gagné l’Eurovision en une satire anti-israélienne.

Ce week-end, dans le “Sane Wallis deVires Show”, l’humoriste néerlandaise ouvre la séquence en parlant de “la semaine la plus sanglante de ces dernières semaines à Gaza qui a fait 60 morts”. Elle enchaîne ensuite sur le fait que l’Eurovision se déroulera en Israël l’année prochaine puisque c’est la candidate israélienne qui a remporté le concours cette année. Et elle introduit la comédienne auteur de la parodie.

Des paroles très virulentes, d’autant que le texte ne concerne pas seulement Gaza, la comédienne s’attaque directement à Israël. Elle démarre sa chanson par : “Regardez-moi, je suis un très gentil pays, les dirigeants du monde entier me mangent dans la main. Avec un baiser, j’éteins tous les feux”.

Et ça continue … Pendant la chanson, on peut voir sur de grands écrans derrière elle, des images des violentes altercations de la semaine dernière à la barrière de sécurité mais aussi, des images de l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem avec le discours d’Ivanka Trump, la fille du président américain.

Une parodie qui est loin d’avoir fait rire tout le monde.

Les commentaires ont rapidement afflué sur les réseaux sociaux ou de nombreux posts ont qualifié la chanson d’anti-israélienne voir teintée de haine du juif.

G.S

Facebook Comments

Laisser un commentaire