Syrie : Pierre Le Corf “We are super heroes” (Témoignage)

Spread the love

Je vous partage quelques morceaux de vie mais aussi je m’évade en replongeant dans ces souvenirs. Comme ici, ce sont dans les milieux les plus difficiles du monde que j’ai rencontré les enfants les plus accrochés à leurs rêves, à l’espoir. Ils sont conscients de ce qu’ils ont à l’intérieur, plus que de ce qu’ils possèdent à l’extérieur. Beaucoup viennent du “monde” mais ont oublié qui ils sont, ce qu’ils ont la chance d’avoir, mais surtout d’être. La plupart d’entre eux n’ont rien, lui vient d’un bidonville en Inde, mais pourtant il rayonne et se bat, … et c’est une sacrée tête de mule .

«J’ai commencé à travailler avec des chameaux depuis que j’ai 7 ans, et j’en ai 12 maintenant. J’ai pris l’habitude de voyager dans le désert, de marcher beaucoup. Je veux devenir pilote de chasse. Eh bien, pour l’instant … je conduis un chameau appelé Johnny. Ce n’est pas ma plus grande fierté mais peut-être que je pourrais mettre de côté suffisamment d’argent pour réaliser mon rêve un jour. ” We are superheroes

“I started to work with camels when I was 7 years old, and I’m 12 now. I used to travel inside the desert and walk a lot. I want to become a fighter pilot. Well, for now I drive a camel called Johnny. This is not my biggest pride yet, but perhaps I could set aside enough money to realize my dream one day.” We are superheroes

Facebook Comments

Laisser un commentaire