Syrie & Pierre le Corf : Quand un ange est parmi nous les étoiles s’illuminent

Spread the love

Il n’y a pas de mot. il n’y a aucun mot excepté celui-ci : “MERCI”

Juste de l’amour et rien que de l’amour

Un ange est tombé sur terre et nous ne le voyons même pas.

What a shame ! Quelle Honte !

Merci Pierre.

Bonnes fêtes de fin d’années à toutes et à tous : Une séance de cinéma quoi de plus normal mais en Syrie, c’est un miracle.

À Pierre le Corrf que je suis et à qui je transmet toute mon Amitié. “Tiens bon la rampe mec, t’es juste sur le droit chemin. Big LOVE et fais attention à toi s’il te plait.”

C’était il y a 3 ans :

120 orphelins au cinéma pour voir Trolls, s’inspirer, réfléchir au bonheur et respirer alors que les roquettes continuent de tomber un peu partout. J’ai peur à chaque fois pour eux surtout quand on les rassemble pour venir, arriver dans le cinéma ou en repartir. J’aime ces petits chats, ces petits lions qui affrontent la guerre avec innocence et beaucoup de force pourtant. L’un d’entre eux a essayé de s’échapper dans la rue en courant, il veut les retrouver, sa maman et son papa n’ont pas pu s’échapper de Alep Est et sont coincés par les terroristes qui ne les laissent pas partir. Beaucoup voient le cinéma comme une activité de loisir, mais c’est bien plus que ça, le cinéma leur apprend la vie, les inspire, leur montre qu’ils sont capables, forts, leur donne envie d’essayer, leur ouvre une fenêtre sur le monde et au pire leur permet de s’évader un petit peu. Je pense qu’avec d’autres activités autour pour renforcer l’expérience, ça renforce l’espoir en nettoyant leurs petites têtes et en mettant un peu de couleur dans leurs vies. On leur a demandé: si les autres enfants de l’Est étaient là, que vous pouviez les aider, que feriez-vous: certains donneraient tous leurs jouets, certains leur donnerait une place à coté pour aller à l’école, d’autres les emmèneraient chez eux dans leur chambre, j’ai senti les larmes monter, ils sont solidaires, ils ne sont pas en âge d’être contaminé par la guerre et ses fausses facettes. Juste de l’amour pour ces petites bouilles, mes petits superhéros, le présent et l’avenir de la Syrie. We are superheroes (on ne sait jamais, si certains veulent participer au programme vous pouvez sur la page Fb de l’asso ou sur le site web : >>>

120 orphans in the theater to see Trolls, take inspiration, reflect on happiness and breathe as rockets continue to fall everywhere. I am afraid each time when they are gathered to come, arrive in the cinema or leave. I love these little cats, these little lions who are facing the war with innocence and a lot of strength though. One of them tried to run out of the street, he wants to find them, his mum and dad could not escape from East Aleppo and are trapped by the terrorists who do not let them leave. Many see cinema as a leisure activity, but it is much more than that, cinema teaches them life, inspires them, shows them that they are capable, strong, makes them want to try, opens them a window on the world and at least allows them to escape a little bit from the war. I think that, with other activities around to reinforce the cinema experience, it strengthens hope by cleaning up their little heads and putting color in their lives. They were asked if the other children in the East were there, that you could help them, what would you do: some would give all their toys, some would give them a place next to them to go to school, others would take them home to their room, I felt the tears rise, they are in solidarity, they are not of age to be contaminated by the war and its false facets. Just a lot of love for these little cats, my little superheroes
We are superheroes >>>

Facebook Comments

Laisser un commentaire