Syrie, Pierre Le Corf : Je vais être transparent puisque leur objectif est de purement me descendre et que je n’ai rien à cacher, vous vous ferez votre propre opinion

Spread the love

Je vais être transparent puisque leur objectif est de purement me descendre et que je n’ai rien à cacher, vous vous ferez votre propre opinion. Hier quelqu’un m’a envoyé le lien de ma page Wikipédia ou ce qu’il en reste … (Lien sur Wikipédia) Rien ne change, je suis toujours dans leur cyclone, elle semble éditée par les mêmes personnes – journalistes – lobbies qui ont tout fait pour me faire taire et qui continuent leur noble et vicieuse tache emprunte de lâcheté pour simplement détruire ce que je fais et le message que je transmet en essayant de me mettre dans leurs petites boîtes-étiquettes à haine (propagandiste, proche de l’extrême droite, espion …et j’en passe) pour marginaliser non pas tant ce que je partage, mon travail pour aider, … mais aussi finalement le témoignage des gens ici et les réalités que nous avons vécu au profit d’un mono-narratif. En gros dans leur monde comme dans Disney, il y a les gentils et les méchants.

Il n’y a pas une seule vérité, j’ai vécu la guerre et encore aujourd’hui, il y a beaucoup de morceaux du puzzle que certains essayent d’arracher pour uniquement donner sens à leur narratif pré-mâché en effaçant tout le reste. Je le répète, chacun doit se faire sa propre opinion, je ne fais que partager ce nous vivons et ce que les gens veulent partager de leurs vécus, toujours avec des photos ou les gens osent montrer leurs visages, ainsi avec l’expérience qu’induit la guerre en moi et la pression sur place, je ne suis pas journaliste, je suis ici pour aider. Leur discours est tellement manichéen et finalement ne laisse à personne d’autre qu’eux le droit de témoigner, une dictature de la pensée. La majorité des articles écrits sur mon travail et à propos de la Syrie est encourageant @France 24 @France 2 @France 3 @Figaro @Telegramme @L’express @Sputnik (ok, Russe, mais très honnête sur le terrain) etc… mais j’ai mes chimères qui me suivent à la trace, tant médias que groupes « activistes ». A l’époque le Quotidien avec Yann Barthès (Hugo Clement) disait qu’il ne faut pas se fier aux propagandistes professionnel comme moi mais se fier aux médias reconnus (rire) Le Nouvel OB’s (Nolween Le Blennevec) dont l’écrivaine est connue pour couper les têtes, me fait payer le prix fort pour parler de libération d’Alep – à ce qu’il paraît je suis “l’animateur d’un petit média pro-régime hargneux et manichéen sur ma page FB”. Le Monde (Christophe Ayad) qui ose comparer les morts d’un côté et de l’autre en médisant les bombardements dont je parle sur la population ici et en m’accusant d’être un acteur majeur dans la « chute d’Alep » par ma « désinformation » au service du Régime Syrien Libération check news (drôle qu’un média soit voleur et policier à la fois) qui me marche dessus en laissant sous-entendre que j’ai moi même été (moi « l’humanitaire pro-Assad ») placer les documents de Daesh et Liwa Al Tawhid dans les locaux de Syria Charity. (…) Je passe sur les journalistes ou dits journalistes @Marie Peltier @Camille de Rouvraix @Nicolas Hennin @Vincent Coquaz @Romain Caillet @Laura-Maï Gaveriaux etc. qui continuent leur cabale en sous-marin puisque finalement le Wikipedia est pourvu de tous vos articles. Un jour j’espère m’assoir autour d’un café avec vous, aussi douloureux que cela puisse être, et échanger, aussi compliqué cela semble être.

Je vous laisse vous poser la question, à qui ça profite? J’ai quoi à gagner?? Je prends beaucoup de risques ici pour aider comme je peux avec mes petits moyens, ça me fatigue que tant de gens derrière leurs claviers viennent raconter la guerre sans goûter ni à la merde ni au sang qui va avec, sans prendre en considération de tout ce que ça signifie derrière. Faites-vous votre propre opinion.

English

I’m going to be transparent since their goal is to just put me down and I have nothing to hide, you will make your own opinion. Yesterday someone sent me the link of my Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Le_Corf Nothing changes, I’m still in the hurricane, it seems edited by the same people who have done everything to silence me and who continue their noble and vicious and coward task to simply destroy what I do and the message that I transmit by trying to put me in their small hate labels (propagandist, close to the far right, spy … and so on) to marginalize not so much what I share, my work to help, … but also finally the testimony of the people here and the realities that we lived in favor of a mono-narrative.

There is not 1 truth, I lived through the war and still today, there are a lot of pieces of the puzzle that some people are trying to snatch away just to give meaning to their pre-chew narrative by erasing the whole thing, erasing the people who lived the “wrong side of the story”. I repeat, everyone must make their own opinion, I only share what we lived and what people want to share from their experiences, always with photos where people dare to show their faces, so with the experience that Induces the war in me and the pressure on the spot, I am not a journalist, I am here to help. Their speech is so Manichean and finally leaves no one but themselves the right to testify, a dictatorship of thought.

The majority of the articles written about my work and about Syria is encouraging @France 24 @France 2 @France 3 @Figaro @Telegramme @ The express @Sputnik (ok, Russian, but very honest in the field) etc … but I have my chimeras that follow me, both media and activist groups. At the time the @Quotidien avec Yann Barthès (Hugo Clement) said that we should not trust professional propagandists like me but rely on the trustfully media (laugh) @Le Nouvel OB’s (Nolween Le Blennevec) whose writer is known to cut off the heads of people having different opinions about some subjects, she makes me pay the high price to talk about liberation of Aleppo and not fall – to talk about terrorists and not rebels – she is saying I’m “the host of a small media pro-regime surly and manichean on my FB page” (You judge) @Le Monde (Christophe Ayad) who dares to compare the dead on one side and the other by slandering the bombing of which I speak about on the population here on the Ouest Aleppo and accusing me of being a major player in the “fall of Aleppo” by my “disinformation” at the service of the Syrian Regime @Libération check news (funny that a media is thief and police at same time) who are implying that I myself have been placing the documents of Daesh and Liwa Al Tawhid in the offices of Syria Charity in East Aleppo (…) I pass on the journalists or said journalists @Marie Peltier @Camille de Rouvraix @Nicolas Hennin @Vincent Coquaz @Romain Caillet @ Laura-Maï Gaveriaux etc. who continue their cabal underwater since finally Wikipedia is provided with all your articles. One day I hope to sit around a coffee with all of you, as painful as it may be, and exchange, as complicated it seems to be.
Ask yourself the question, who benefits from that? What does I have to win??? I take a lot of risks here to help as I can with my small means, it tiresens me that so many people behind their keyboards come to tell the war without tasting either shit or the blood that goes with it, without taking into account all that that means behind. Make your own opinion.

Facebook Comments

Laisser un commentaire