Syrie : Pierre Le Corf, encore un témoignage poignant

Spread the love

Cette famille qui vivait en face des White Helmets (casques blancs – en Syrie personne ne connait les White Helmets, c’est uniquement un concept com – propagande pour l’Occident, ils se font appeler « défense civile » ici) cette famille raconte comment des « casques blancs » ont tiré une balle sur leur fils pour les avoir insultés et refusant leur présence, c’est critique de ne pas confondre résistants et occupants. Ces gens je ne les sors pas de ma poche et ils sont courageux de parler ainsi face caméra, ne croyez pas que c’est gratuit de faire ça, c’est courageux parce que nous restons en pleine zone de guerre, c’est dangereux.

Ce centre a été l’un des plus illustrés dans les médias en parlant des “héros de la guerre Syrienne” alors que ce centre de soi-disant secours était non seulement équipé d’une prison pour les civils mais aussi marqué de l’armée libre et des drapeaux, signes de Al Nosra à foison (photos)

Évidemment on dira encore que je suis un propagandiste, que je suis un espion du pouvoir Syrien, que j’ai probablement peint-moi même les signes sur les murs … (lien) Vous croyez que j’ai quelque chose à gagner? Au contraire. Ces derniers temps comme il y a quelques mois j’ai vécu des pressions assez fortes, dont des menaces de gens que vous appelez des « rebelles » si je ne supprimais pas la vidéo sur Syria Charity par exemple, sans parler les tentatives de ces derniers mois de m’humilier, de me décridibiliser, ils perdent leur temps, je n’ai rien à cacher. Bref votre opinion doit être construite avec du recul, je vous invite simplement à réfléchir, non pas pour accabler ces groupes mais pour que l’on cesse de soutenir aveuglément cette guerre derrière des masques qui cachent la terreur, à vous de voir mais c’est important que vous ayez accès à ça, ils prennent des risques en témoignant, souvenez-vous que c’est un acte de courage et de résistance de leur part que de dénoncer ça

C’est ce qui me rend dingue, c’est ce que l’on renverse la situation en faisant croire que ces groupes armés sont des résistants alors qu’ils détruisent ce pays pierre par pierre aux côtés de nombreux, très nombreux soutiens extérieurs, je vous dirais bien que de tous les documents que j’ai retrouvés, leur action sur place armée ou non représente probablement environ 20% d’actions au sol quand 80% provient d’aides à tous les niveaux (et majoritairement gouvernementales) d’en dehors de la Syrie, quelle révolution??

Il y a en effet des opposants qui malgré leur proximité avec des groupes terroristes sont des opposants légitimes, c’est leur droit, mais ils sont des minorités au milieu de majorités de groupes armés djihadistes. Je vous pose la question, comment aussi peut-on continuer, intégrant opposants et terroristes, continuer à soutenir cette guerre quand ces deux groupes sont finalement une minorité aussi en Syrie, comment une minorité peut-être réclamer « la révolution » (Islamique) pour une majorité? Cette guerre est entièrement pilotée d’en dehors, il n’y a rien de civil là-dedans sinon des communautés sunnites radicales qui elles oui sont une réelle opposition sur le terrain (au vu du passé religieux et politique, avant la prise de pouvoir de Hafez Al Assad, c’était les frères musulmans …) mais si vous continuez à appeler des groupes terroristes des groupes opposants le boomerang va faire mal, j’ai prévenu il y a plus d’un an que l’Europe va subir des vagues d’attaques, c’était connu ici, et ce n’est pas fini tant que l’on continue à jouer double emploi et que l’on ne lutte pas contre le terrorisme de manière globale. Encore une fois des témoignages comme ça de gens qui ont vécu avec les « opposants », avec les terroristes, j’en ai des paquets, ici ils n’ont pas peur de parler même des bombardements de l’aviation mais si cela vous surprend encore, même si certains sont tristes ou en colères pour avoir perdu des proches ils sont heureux d’avoir été libérés

————————- English

This family who lived in front of the White Helmets tells how the white helmets (nobody know this name in Syria, they call themselves « Civil Defense ») shot their son for insulting them and refusing their presence. It is critical not to confuse resistants and occupiers. These people I do not took them out of my pocket and they are courageous to speak so face camera, do not think it’s free to do, this is brave because we remain in full war zone. This center was one of the most illustrated in the media talking about the heroes of the Syrian war while this center of so-called relief was not only equipped with a prison for civilians but also marked the army free and Flags, signs of Al Nosra in abundance.

Obviously it will be said again that I am a propagandist, that I probably painted myself the signs on the walls, … You think I have something to gain? On the contrary. Recently, as I did a couple of months ago, I’ve had quite strong pressures, including direct threats to delete what I posted for exemple about Syria Charity, not to mention the attempts of these last months to humiliate me, to decriminalize me, … they waste their time. In short, your opinion must be constructed with stepback, I invite you simply to think, not to overwhelm your attention on these groups but it’s about to stop blindly supporting this war behind masks that hide terror, but it’s important that you have access to that. Remember that it’s not free, it’s brave to share their memories as simple as it is on video, they somehow take risks since we’re in the middle of a war zone.

That’s what makes me crazy, by reversing the situation by making believe that these armed groups are resistant while they destroy this country stone by stone alongside numerous, very numerous outsiders, I would say that of all the documents that I found, their action on the spot armed or not probably represents about 20% of ground actions of this war when 80% comes from aid at all levels (and mostly governmental) outside of Syria, what revolution ??

There are indeed opponents who despite their proximity to terrorist groups are legitimate opponents, it is their right, but they are minorities amidst majorities of jihadi armed groups. I ask you, how can we continue, integrating opponents and terrorists, to continue supporting this war when these two groups are finally a minority also in Syria, how a minority may claim the “revolution” (Islamic) for a majority? This war is entirely driven from outside, there is nothing civil in it except radical Sunni communities which are a real opposition on the ground (for religious and political history reasons, before the Hafez Al Assad took the power here, it was the Muslims Brotherhood) but if you continue to call terrorist groups as opposition groups the boomerang is going to hurt, I warned more than a year ago that Europe will undergo waves of terrorists attacks, it was known here, and it is not finished as long as one continues to play duplication and that we are not fighting terrorism in a global way. Again testimonies like that of people who lived with the “opponents”, with the terrorists, I have a lot lot, here they are not afraid to even talk about the bombing of the aviation but if it surprises you even though some are sad or angry for losing loved ones they are happy to have been released.

Facebook Comments

Laisser un commentaire