Syrie, Pierre Le Corf : Cette nuit 30 avions de guerre Israéliens nous ont bombardés

Spread the love

Mise à jour, jeudi 10 mai 2018 à 16:40

Français

Cette nuit 30 avions de guerre Israéliens nous ont bombardés. Hier l’armée Turque est entrée a l’intérieur d’Alep avec véhicules armés, tanks etc. dans des quartiers résidentiels occupés par les terroristes. Je regarde ces chefs d’États à la TV prendre des airs de vierges effarouchées quant à l’actualité, ce théâtre … ça me fait malgré tout sourire tellement c’est ridicule. L’étau se resserre et la suite est déjà planifiée depuis longtemps, acte par acte, rien n’arrivera par hasard et le pire est potentiellement devant nous. Si ça arrive n’oubliez jamais ce qui arrive depuis ces derniers mois, ce qui est arrivé ces dernières années ici, qui veut la guerre, comment, et qui devra en être responsable pour l’histoire.

Pierre Le Corf

English

Last night 30 Israeli warplanes bombed us. Yesterday the Turkish army entered inside Aleppo with armed vehicles, tanks etc. in residential neighborhoods occupied by terrorists. I watch these heads of state on the TV taking airs of scuffed virgins following the news, this theater … it makes me smile despite everything, it’s so ridiculous. The vise is tightening and everything is already planned for a long time, act by act, nothing will happen by chance and the worst is potentially in front of us. If it happens, do not forget what has happened in recent months, what has happened in recent years here, who wants the war, how, and who will have to be responsible in the history.

Pierre Le Corf

Les tensions entre Israël et l’Iran ont connu un brusque accès dans la nuit de mercredi à jeudi. L’État hébreu dit avoir frappé des cibles militaires iraniennes sur territoire syrien, en réplique à des tirs de roquettes qu’il attribue à la République islamique.

70 missiles, 23 morts

Israël aurait utilisé 28 avions et tiré 70 missiles sur des positions iraniennes, affirme le ministère russe de la Défense, précisant que la moitié des missiles avaient été détruits par le système de défense antiaérienne syrien.

L’OSDH tire un premier bilan de 23 morts. Parmi les soldats du régime tués figure un officier. Des Syriens et des étrangers font partie des combattants tués, selon cette ONG.

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a précisé qu’Israël avait atteint “presque toutes les infrastructures iraniennes en Syrie” et qu’aucune des roquettes iraniennes n’avait touché le territoire israélien.

Celui-ci a précisé que son pays ne souhaitait pas une escalade de la situation. “J’espère que nous avons bouclé ce chapitre et que tout le monde a compris le message”, a-t-il déclaré.

Réaction de la Syrie

Le ministère syrien des Affaires étrangères a déclaré que les dernières initiatives israéliennes étaient le signe du “déclenchement d’une nouvelle phase d’agression” contre Damas.

Accusant Israël de rechercher une “confrontation directe”, le ministère, cité par l’agence officielle de presse SANA, ajoute que “le comportement agressif de l’entité sioniste débouchera sur rien d’autre que sur une montée des tensions dans la région”.

Escalade des tensions

Rien ne permettait toutefois de dire si ces évènements constituaient simplement un accès de fièvre plus fort que les autres, ou s’ils marquaient le début d’une escalade redoutée depuis des semaines, dans un contexte d’animosité à la suite de plusieurs opérations attribuées à l’armée israélienne contre des intérêts iraniens en Syrie.

Source : Radio Télévision Suisse

Laisser un commentaire