Syrie : L’enfant soi-disant victime d’une attaque chimique raconte que tout est faux

Spread the love

Je relaye l’information sans pour autant l’accrédité mais cela semble plausible et tous les médias ont le droit d’être vus. Chacun peut se faire sa propre opinion

Hassan Diab, 11 ans, Syrien, qui avait été montré dans une présumée attaque chimique à Douma, raconte que tout a été mis en scène par les casques blancs. Interview complète par le journaliste russe Evgeny Poddubnyy le 18 avril 2018.

“C’est enfant de 11 ans, Hassan Diab est la preuve vivante que l’Occident a attaqué un pays souverain en utilisant des données falsifiées fournies par les islamistes radicaux. Dans la vidéo, des personnes non identifiées lui donnent les premiers secours à l’hôpital de Douma après une attaque chimique, ou du moins ils le prétendent, en lui jetant de l’eau et en le secouant. Mouillé et effrayé, Hassan ne comprend pas ce qui se passe autour de lui. Il est rentré le soir-même sans problème de santé.”

G.S

Facebook Comments

Laisser un commentaire