Syrie et Pierre le Corf (Témoignage)

Spread the love

Il y a tellement de choses que j’ai envie de faire mais je n’ai pas toujours ni la force, les moyens ou le temps.

Les sanctions internationales contre le pays font que les traitements élémentaires dans le cadre de maladies infantiles, cancers etc… restent limités malgré tous les efforts individuels et gouvernementaux.

J’ai commencé un projet pour les enfants qui n’ont pas le temps nécessaire pour réaliser leurs rêves, je vais essayer …

Mon meilleur ami s’appelait Guillaume, je l’ai accompagné toute mon enfance dans la mucoviscidose, saleté de maladie génétique … dialyses, poches ventrales, dépression, sorties, j’avalais parfois ses bouteilles protéinées dégueulasses quand il n’en pouvait plus mais était obligé de la rendre vide. Il m’a quitté quand j’avais 19 ans, ça fait 10 ans, ça a été un travail personnel immense pour l’accepter. On a eu une vie similaire mais avec différentes expériences, on s’est battus pour vivre et parfois pour survivre. Il faisait partie d’une association en France, ils réalisaient les rêves d’enfants malades et n’ayant pas autant de temps que les autres … ça lui a apporté tellement de confiance en lui et d’espoir …

J’ai encore beaucoup de mal à travailler auprès de ces enfants, je sais ce que ça signifie et c’est dur à porter. Ça m’arrache même le bout des doigts de taper ces quelques lignes … je crois que beaucoup de gens malheureux le sont parce qu’ils ne se rendent pas à quel point la vie est courte et à quel point il n’y a rien à perdre à tout donner pendant ce petit bout de temps qui nous est donné, même si parfois ça signifie avoir mal, se battre … l’importance de simplement profiter de chaque instant …

We are superheroes

There are so many things that I want to do but I do not always have the strength, the means or the time.

The international sanctions against the country make that the elementary treatments in the context of infantile diseases, cancers etc. remain limited despite all the individual and government efforts.

I am starting a project for children who do not have the necessary time to realize their dreams, I will try …

My best friend, his name was Guillaume, I accompanied him all my childhood in the mucoviscidose process, … dialysis, ventral pouches , depression, friends, I swallowed sometimes his disgusting protein bottles when he could no longer deal with it but was forced to make it empty. He left me when I was 19 years old, it’s been 10 years, it was a huge personal inside work to accept it. We had a similar life but with different experiences, we both fought to live and sometimes to survive. He was part of an association in France, they realized the dreams of sick children who didn’t have as much time as the others … it gave him so much confidence and hope …

I still struggle to work with these children, I know what it means and it’s hard to bear. It even burn me the fingertips to tappe these lines … I think a lot of people are unhappy because they do not realize how short life is, that there is nothing to lose to give everything you have during this little bit of time given to us, even if it mean fighting sometimes, to simply enjoy every moment …

We are superheroes

Facebook Comments

Laisser un commentaire