Syrie et Pierre le Corf : Le miroir de l’histoire

Spread the love

Pendant ce temps, obus et roquettes terroristes sur l’Ouest de la ville. Si certains quartiers sont hors de portée de tir, ça n’empêche pas les gens d’être blessés et tués au quotidien par les mêmes terroristes qui avant étaient dans le centre d’Alep et qui sont maintenant simplement à 2 ou 3 Km plus loin qu’avant, en périphérie.

La vie continue, tout reprend, souvent on fait semblant que tout va bien et que c’est terminé, mais non. Oui la vie reprend, oui les choses reprennent leur place, oui la paix semble de plus en plus proche … mais c’est là, à 10 minutes de voiture, ça plane. Je ne l’écris plus puisque c’est tout simplement tous les jours … je l’écris maintenant simplement avec le besoin de le partager.

Des gens que j’aime sont dans ces quartiers tout de suite et j’attends qu’ils reviennent, parfois j’y suis, je ne peux pas m’empêcher d’avoir cette boule au ventre. C’est difficile à expliquer, ça fait remonter beaucoup de choses d’avant.

Pierre le Corf / G.S / FINALSCAPE

Facebook Comments

Laisser un commentaire