Sur consommation : Un exemple simple avec un élément de tous les jours, le papier ménage

Spread the love

Dans cette société de consommation je vous propose une petite expérience toute bête qui vous permettra de faire une réelle économie sur vos rouleaux de papier ménage.

Qui n’a pas dans sa cuisine, à portée de la main, un rouleau de papier ménage prêt à lui venir en aide suite à un de ces petits incidents du quotidien ?

Il arrive souvent qu’une feuille complète de ce papier miracle soit superflue.  Je vous mets au défit d’essayer de couper la feuille en deux avant la prochaine.

Voilà ce qui se passe :

La feuille se déchire dans tous les sens.

Tirez à présent une feuille complète de votre rouleau et essayez de la partager en deux depuis les pointillés de séparation. Miracle ! Voici ce que l’on obtient :

Deux moitiés de la feuille parfaitement coupées.

Bien que Sopalin ait sorti la demi feuille prédécoupée cela démontre à quel point l’hypocrisie de la sur consommation éclate au grand jour car c’est toujours dans la même optique que cette société prétend faire économiser aux ménages de l’argent, sachant que cette tentative de “com” aurait pu être évitée en changeant tout simplement la disposition des feuilles lors de la fabrication.

Moralité :

L’esprit de consommation l’emporte sur l’écologie et l’économie des ménages.

Le fabricant qui sortirait un papier ménage 100% recyclé offrant cette possibilité mériterait un prix Nobel de l’écologie.

Des milliers d’exemples tels que celui-ci sont omniprésents dans notre vie de tous les jours et il est de notre responsabilité de les débusquer et de les diffuser.

Stéphane Guibert / Finalscape

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire