Science & Vie : Le troisième sexe ?

Spread the love

Ne vous y laissez pas prendre, cette splendide séance de maquillage est l’œuvre d’un jeune garçon de 11 ans.

“To all my haters: Yes I do ride my bike like a ‘normal’ 11 year old.” “Pour tous ceux qui ne m’aiment pas : Oui, je fais du vélo comme un gosse ‘normal’ de 11 ans.”

A la question : “Dans quel monde vit-on ?” Je n’ai pas la réponse. Certains seront éblouis, d’autres écœurés et d’autres encore seront dubitatifs.

Les commentaires fusent déjà comme celui-ci qui demande où est l’intérêt d’une telle publication tout en disant que l’impact de ce post n’aurait pas plus d’incidence que le petit déjeuner que la personne qui en est l’auteur vient de prendre.

J’en viens a me dire qu’à partir du moment où l’on compare son petit déjeuner à un enfant de 12 ans qui se maquille à outrance jusqu’à en perdre sa propre identité, c’est qu’il y a un sérieux problème au sein de notre société.

je peux peut-être me tromper mais les signaux sont là. Nous évoluons vers une société où les gens ne s’identifient à plus rien, cherchant une échappatoire au travers d’artifices visuels, éphémères et insipides. Cela fait d’autant plus peur que les  jeunes générations sont les plus touchées.

A celles et ceux qui comparent un enfant visiblement torturé par un problème identitaire à un bon repas, je les invite à en reparler dans 10 ans.

Stéphane Guibert

 

>>>Compte Instagram associé<<<

Facebook Comments

Laisser un commentaire