Science et vie : Les mots peuvent tuer !

Spread the love

J’en ai des frissons. Océane, 14 ans, l’a parfaitement dit, et je veux être certain que son message soit bien clair : Les mots tuent!!!

Trop d’intimidation dans ce monde, partout, mais SURTOUT dans les écoles, qui sont, pour trop de jeunes, un véritable enfer. Toujours la même histoire : une élite (les cools), se forme, se regroupe, par leur “popularité”, leur charisme, leur beauté, leur apparence, leur (adhésion à un) style, leur humour, leur facilité à apprendre et comprendre (qui dépend souvent de l’éducation reçue à la maison et de ben d’autres facteurs), et trop souvent par leur mépris, leur méchanceté, leur supériorité envers les pas cools, les pas d’amis, les laites, les gros(se), les pauvres, les bizarres, les “Indien(ne)s”, les noir(e)s, les nerds (ceuses qui ont besoin de mettre plus d’efforts pour réussir/qui ont des parents exigeants), les pas intelligent(e)s, les naïfs/ves, les sensibles, bref, les différent(e)s.

Parfois, j’me demande si c’est pas plutôt de cette façon là que l’école nous prépare à la “vraie vie” : injustices, hiérarchie, compétition, loi d’la jungle, où on doit faire sa place jusqu’au sommet, bien-être d’une minorité dépendant des souffrances d’une majorité…

Cher bully (intimidateur) : Quand tu ris des différences de quelqu’un, tu lui mets de la pression, quitte à ce qu’elle ne s’aime plus et se force à changer pour se conformer à la norme. Quand tu rabaisse quelqu’un pour te remonter, tu brises des vies, et même si t’es convaincu(e) du contraire, du brises aussi la tienne, parce que c’est toi qui va rester pris(e) avec les regrets et la culpabilité, c’est toi qui ne pourra plus se regarder dans l’miroir. Faire le bien, c’est pas juste pour les autres. Au plus profond, c’est pour soi.

Cher toi qui a une chance de se faire des amis en rabaissant quelqu’un : Mets-toi à la place de la victime, et reste toujours intègre avec toi-même. Ne cède pas à la pression sociale qui veut t’faire des choses que t’as pas envie d’faire, parce que si tu l’fais, tu vas t’faire apprécier pour quelqu’un que t’es pas. Mieux vaut avoir un(e) ami(e) qui t’aime pour qui qu’tes que 50 amis qui t’aiment pour qui qu’tes pas.

Cher témoin : N’hésites pas à supporter les victimes, à leur parler, à être leur nouvel(le) ami(e). T’es peut-être ce qui va les sauver. Hésites encore moins à dénoncer publiquement les injustices. Comme l’a dit Desmond Tutu, “Si tu restes neutre dans une situation d’injustice, tu as choisi le côté de l’oppresseur.” L’indifférence et l’appui général sont les plus grandes (et les seules) forces des bullies. #LaForceDuNombre #TogethetWeAreStronger N’oublie pas que ça prend souvent pas grand chose pour que ça change. Les parents et les professeurs peuvent (et doivent) sensibiliser, mais j’suis convaincu que le gros de l’amélioration se fera par les jeunes, qui comprendront que l’intimidation, c’est tout sauf cool.

Et finalement, chère victime, sache que t’es pas seul(e), et reste fort(e). Peu importe s’que les gens peuvent te dire, ne doute jamais à quel point t’es magnifique, et sois fier(e) de tes différences. Ne leur donne pas raison, ne t’abaisse pas à leur niveau. Sache que ce qu’ils te disent/te font en dit beaucoup sur eux, pas sur toi. La meilleure chose que tu puisses faire, c’est de leur envoyer de l’Amour, d’espérer qu’ils trouveront de meilleures façons de se valoriser, et de vivre ta vie à fond, de pas te laisser abattre, de briller de milles feux, pour toi, parce que c’est TA vie, que c’est à TOi à décider qui tu veux être, pas à eux, et du fait même tu leur prouveras que tu vaux mieux que la vison qu’ils ont de toi, que tu es plus que leurs préjugés.

Merci encore Océane pour ce cri du cœur, tu m’as beaucoup inspiré, je suis sur que ton message sauvera bien des vies. Bravo encore pour ton courage et ta force exemplaires! Vivement les mots qui guérissent, qui font rire, qui créent et qui font vivre

Texte de Gabriel Luneau

A leur mort, ces gens là vont sur un plan astral ou ne règnent que ténèbres et solitude. Pour pouvoir s’élever dans la lumière, ils doivent attendre d’être éclairés par le pardon de leurs victimes.

Stéphane Guibert / Finalscape /VK

>>>Voir aussi<<<

Facebook Comments

Laisser un commentaire