Russie : le musicien français Didier Marouani, qui dénonçait un plagiat a été retenu par la police moscovite

Spread the love
Après avoir été retenu par les forces de l’ordre moscovites  pour tentative d’extorsion de fonds, Didier Marouani a été relâche mardi soir.
Les journalistes se sont réunis avec le compositeur français, leader du groupe “SpAce” Didier Marouani pour entendre sa version du conflit contre le roi de la “Pop Music” en  Russie Philip Kirkorov.
Didier Marouani et ses avocats on tenté des arrangements à l’amiable avec le chanteur russe et jusqu’à présent les choses semblent ne pas s’arranger.
Un rappel des faits et l’interview de Didier Marouani en images.

vk

Revue de presse concernant cette affaire :

Le musicien français Didier Marouani, surtout connu comme le fondateur du groupe Space, a été retenu mardi par la police en Russie dans le cadre d’une enquête pour “extorsion de fonds”, après avoir accusé de plagiat une star de la variété locale.

Didier Marouani et son avocat se sont rendus dans une banque dans le centre de Moscou où ils devaient signer un accord à l’amiable avec le chanteur russe Philipp Kirkorov, star de la variété locale, qu’ils accusaient de plagiat. Mais au lieu d’y signer l’accord, ils y ont été accueilli par la police, selon Lioudmila Aïvar, la femme de l’avocat du Français, citée par l’agence Interfax.

 “Pour le moment, il n’y a pas d’interpellations. Officiellement, un individu n’est pas considéré comme interpellé tant qu’on n’a pas dressé de procès-verbal”, a indiqué de son côté l’antenne moscovite du ministère de l’Intérieur, citée par les agences russes. L’avocat du chanteur russe, Alexandre Dobrovinski, a pour sa part confirmé que son client avait déposé plainte en accusant M. Marouani d’extorsion de fonds d’un montant d’un million d’euros, et que le Français allait être entendu par la police.

Didier Marouani avait indiqué début novembre sur Facebook avoir porté plainte en Russie contre Philipp Kirkorov pour le plagiat d’une de ses chansons “Symphonic Space Dream”. L’avocat du Français avait ensuite affirmé que les deux musiciens étaient tombés d’accord pour régler l’affaire à l’amiable, une information démentie par l’avocat de Philipp Kirkorov. Le groupe de musique électronique Space de Didier Marouani était très connu en Union soviétique puis en Russie dans les années 1980 et au début des années 1990, jusqu’à donner un concert sur la Place Rouge à Moscou.

source

Voir aussi :

 
Facebook Comments

Laisser un commentaire