Référendum, vous avez dit Référendum ? L’Europe entre en phase de dictature !

Spread the love

Avant d’aller voter et pour rappel :

Le 29 mai 2005, les Français votent à 55% contre le Traité de Constitution européenne.

Placés sous les projecteurs, les tenants du «oui» ont été soutenus par une presse largement acquise au traité, tandis que les tenants du «non» ont été mis à l’écart des plateaux de télévision et des tribunes des journaux.

L’Europe une Dictature ? Voyez plutôt :

Il faut faire voter et revoter les peuples jusqu’à ce qu’ils en passent par là ou nous voulons qu’ils aillent.

Pour Sylvie Goulard, députée Européenne je cite : “Il faut arrêter de penser que les élites sont mauvaises et que le peuple est bon et je ne crois pas que le peuple dans sa “Grande sagesse” soit capable de tout comprendre.” En effet, le peuple est stupide. (Ndlr)

Souvenons-nous lors du référendum Suisse sur la limitation de l’immigration de masse ce que fut la réaction de la députée européenne Astrid Lulling. “Les Suisses sont bêtes!  imaginez-vous ce que serait l’Europe si on donnait aux peuples l’accès au référendum !”

Voyez ensuite la réaction d’un député Européen (Italie) de la ligue du nord, Mario Borghezio qui clamait haut et fort :  “l’Europe doit respecter la volonté du peuple Suisse. Oui au référendum, oui à la liberté des peuples. Assez de dictature Européenne sur le peuple ! Assez !” et qui fut sorti de l’enclave sans ménagement.

Jacques Chirac qui en 1979 dénonçait une construction Européenne de l’impuissance, une Europe ouverte à toutes les crises du monde, une Europe non Européenne et dominée par des intérêts Germano-américains, une Europe du chômage importé, une Europe mollusque, sans corps et sans dessein véritable, une Europe ou les multinationales dictent leurs lois aux états et qui retourna sa chemise comme une crêpe avant le référendum de 2005.

Avant ces élections de mai 2017, extirpez-vous des sondages qui vous mentent et vous manipulent et voyez ou se situent vos intérêts ainsi que ceux de vos enfants et petits enfants car les retombées sont à très long terme.

Très grave concernant l’Europe :

La peine de mort a été abolie en France et dans les pays Européens. Toutefois, selon les aliénas 1 et 3 du traité de Lisbonne :

“Les droits, les libertés et les principes” de la charte sont interprétés en fonction des dispositions générales du titre VII qui en définit l’interprétation et l’application ainsi qu’en tenant dûment compte des explications mentionnées dans la charte ou sont indiquées les sources de ces dispositions.”

Pourquoi tant de complications ?

  • Ceci afin de dissimuler les choses.

Conséquence de ce camouflage, l’interdiction de la peine de mort est rendue caduque, car la mort n’est pas considérée comme infligée en violation à l’article 2 du traité, dans les cas ou elle résulterait d’un recours à la force rendu nécessaire.

La mort peut donc être infligée illégalement sans ordonnance d’un juge dans les cas suivant :

  • Pour assurer la défence d’une personne menacée.
  • Pour effectuer une arrestation régulière.
  • Pour empêcher une évasion.
  • Pour réprimer une émeute ou une insurrection.

La qualification d’émeute d’un rassemblement permet en réalité de rendre légal n’importe quelle répression sanglante.

Pourquoi avoir pris la peine d’inscrire cette disposition dans un texte de droit ?

Tout simplement parce que nos gouvernements s’attendent manifestement à des insurrections !

La France, l’Europe et le Monde sont arrivés à la croisée des chemins et tout doit se décider ces prochains jours.

Soyez vigilent.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Facebook Comments

Laisser un commentaire