Qu’est-ce que la propagande Politico-médiatique et comment s’y prennent-ils pour vous manipuler ?

Spread the love

PROPAGANDE

Beaucoup utilisent ce mot pour définir des pays comme la Corée du Nord, le Kazakhstan, l’Iran. Des pays autoritaires pour les médias occidentaux. Liberté de la presse, liberté de pensée. Les gens utilisent ces termes pour parler de pays comme les États-Unis, la France, l’Australie , les démocraties.

En 1988, Noam Chomsky co-écrivait un livre avec Adward Herman intitulé : “La fabrique du consentement”. Il a brisé l’idée que les médias jouaient un rôle de contrôle sur les politiques, que les médias informaient le public, servaient le public pour mieux nous engager dans le processus politique.

En fait, les médias fabriquent notre consentement, ils font des mensonges des élites, notre vérité afin de nous maintenir dans les rangs. La démocratie est détournée avec l’aide des médias qui travaillent comme des machines de propagande.

Les médias opèrent à travers de 5 filtres :

  • Le premier est lié à la propriété. Les masses-médias sont de grandes sociétés souvent liés à de plus grands conglomérats. Leur objectif, le profit. C’est dans leurs intérêts de promouvoir tout ce qui peut garantir ce profit. Le journalisme critique joue un rôle secondaire pour les besoins et les intérêts de l’entreprise.
  • Le second filtre expose le rôle réel de la publicité. Les médias coûtent bien plus cher que ce que les consommateurs pourraient payer. Alors qui comble le vide ? Ce sont les annonceurs. Et pourquoi les annonceurs payent-ils ? Pour les audiences. Ce n’est pas tant que les médias nous vendent un produit : Leur production, ils vendent aussi une chose aux annonceurs : Vous ! Comment l’establishment manœuvre les médias ? C’est le troisième filtre.
  • Les journalistes ne peuvent contrôler le pouvoir car le système encourage la complicité (Corruption). Gouvernements, entreprises, institutions etc… savent jouer avec les médias, ils savent influencer les informations en offrant des scoops aux médias : Rapports officiels, interviews d’ “experts”, ils se rendent indispensables au procédé journalistique. Ceux au pouvoir et ceux qui écrivent sur eux partagent le même univers. Si vous voulez confronter le pouvoir, vous serez rejeté en marge, votre nom ne sera jamais cité, vous n’aurez pas le droit de vous justifier, vous n’aurez pas d’audience, vous deviendrez un complotiste. Quand les médias, journalistes, lanceurs d’alertes, sources s’éloignent du consensus ils sont attaqués, c’est le 4ème filtre.
  • Quand l’information pose problème au pouvoir la machine à censurer  s’active afin de discréditer les sources, fustiger les informations, détourner les conversassions. Pour fabriquer le consentement il vous faut un ennemi, une cible. Cet ennemi commun est le 5ème filtre.
  • Le communisme, les terroristes, les immigrés. Un ennemi commun est un épouvantail qu’il faut craindre afin de quadriller l’opinion public.

Cinq filtres, une grande théorie des médias de masse. Le consentement est en cours de fabrication tout autour de vous, à tous moments.

Voir aussi :

Retenez bien cette phrase sortie de la bouche d’une présentatrice de BFM :

« Nous médias comme vous élus, on arrive pas à faire passer visiblement cette idée que l’Europe apporte quelque chose »

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Facebook Comments

Laisser un commentaire