Présidentielle 2017 : Petite piqûre de rappel

Spread the love

Politique : Meetings et sondages truqués !

Rappel histoire de ne pas oublier :

Les organisateurs des “meetings Macron”, qui semblent disposer de ressources financières illimitées, ont recours à toutes les dernières techniques manipulatoires pour en donner l’image d’un prétendu “succès”.

Or, comme le décortique cette vidéo, l’ambiance de ces réunions publiques (d’ailleurs rares : une toutes les trois semaines en moyenne) y est complètement fausse et préfabriquée.

On y voit que le public se scinde en deux :

– d’une part, le grand public – venu sous l’effet d’une promotion médiatique colossale – qui semble se demander ce qu’il est venu faire là, et qui reste très majoritairement dubitatif, sceptique et indifférent face au discours grandiloquent, ridicule et creux de Macron.

– d’autre part, quelques dizaines de “fans” et de “helpers”, auxquels sont distribués drapeaux, T-shirts, et surtout des instructions en direct par smartphones, afin de “chauffer” artificiellement la salle.

Les instructions, qui sont envoyées minute après minute par les organisateurs, indiquent à ces quelques dizaines de figurants les moments où ils doivent applaudir, hurler tel ou tel slogan, agiter les drapeaux, etc.

Pour parachever la manipulation, les caméras de télévision s’attardent sur cette seule partie du “public”, en faisant croire qu’il s’agirait de la réaction générale de toute la salle !

Enfin, en “remerciement” de leur rôle de figurants, les “fans” et les “helpers” sont ensuite invités gratuitement à passer une soirée dans une boîte de nuit…

Cette vidéo a aussi le mérite d’écrire noir sur blanc plusieurs passages du texte des discours de Macron.

Ces discours constituent eux aussi des modèles de manipulation répugnante : jouant sur le sentimental et l’affectif, les phrases que Macron débite ne sont qu’un alignement de slogans, totalement vides du moindre raisonnement et du moindre programme construit. Il s’agit de la démagogie la plus vile.

On notera au passage que Macron n’est pas seulement la marionnette des milliardaires, mais que c’est aussi un personnage falot, acteur maladroit et très mauvais orateur.

CONCLUSION :

Cette vidéo doit être comparée à ce qui se passe dans mes réunions publiques.

Macron, ses donneurs d’ordre milliardaires et ses conseillers en communication, ont délibérément fait le choix de prendre les Français pour des imbéciles. Macron table sur leur ignorance et sur des techniques de manipulation comportementales et psychiques.

Pour ma part, j’ai fait le choix exactement inverse. Avec tout le respect que je dois à mes concitoyens, et en faisant confiance à leur intelligence collective, je consacre toute mon énergie, depuis bientôt 10 ans, à donner à mes compatriotes toutes les clés pour comprendre les vraies raisons du désastre actuel.

Macron fait des “meetings” à grand spectacle – qui doivent coûter au moins 150 à 200 000 euros pièce – toutes les trois semaines. Ces “meetings” rassemblent quelque 4 à 6000 personnes, qu’il présente mensongèrement comme rassemblant “15000 personnes”. Parmi eux, quelques centaines de comparses vocifèrent “Macron président” pendant que le reste du public reste de marbre.

Au fait ? QUI PAYE toute cette mise en scène ?

Pour ma part, je tiens des réunions publiques avec une très grande économie de moyens puisque je ne suis pas financé par des banquiers et des milliardaires mais seulement par le peuple français. Les salles nous sont prêtées gratuitement ou, lorsqu’elles ne le sont pas, ne nous coûtent généralement pas plus de 200 à 400 euros. Quant aux “verres de l’amitié” que nous servons en fin de réunions (quelques jus de fruits assortis de quelques paquets de gâteaux apéritifs), ils nous coûtent quelques dizaines d’euros.

Je rassemble en moyenne entre 120 et 260 personnes (avec des pointes comme à Lyon avec 420 personnes). Mais, comme j’organise 3 réunions publiques en moyenne par semaine depuis des mois, cela signifie que je rassemble chaque mois quelque 2400 à 3000 personnes.

Non seulement ce score n’est finalement pas si éloigné de celui de Macron, mais, à la différence de celui-ci, il n’y a ni “fans” ni “helpers” chargés de “chauffer” la salle. Le public qui vient n’est pas venu sous l’effet d’une propagande de masse, mais grâce à Internet et au bouche-à-oreille. Il assiste, passionné, à toutes les explications et à toutes les propositions que je fais, en ayant retrouvé le sourire, l’espoir en la politique, et la confiance en la France.

François Asselineau

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire