Politique : Quand le Président Américain déclarait que le Moyen-Orient était une catastrophe

Spread the love

Alors qu’il était en pleine campagne, l’actuel Président Américain, Donald Trump déclarait que concernant la politique des États-Unis sur le Moyen-Orient, ces deux prédécesseurs, George W. Bush et Barack Obama c’étaient complètement plantés.

“Le Moyen-Orient se porterait mieux aujourd’hui avec Kadhafi et Saddam Hussein, nous n’avons rien gagné. Avec Khadafi vous avez vu ce qui est arrivé ? Regardez la Libye, regardez l’Irak. Il n’y avait pas de terroristes en Irak. Saddam Hussein les aurait anéanti immédiatement. A présent, l’Irak est devenu le repère du terrorisme. Si vous regardez l’Irak d’il y a quelques années, je ne dis pas que Saddam était une bonne personne mais l’Irak d’aujourd’hui est devenu un camp d’entraînement pour les terroristes. Plus personne ne reconnait la Libye, il n’y a plus d’Irak ni de Libye. Tout est ravagé, il n’y a plus d’État ni de contrôle.

Le monde serait 100% meilleur avec Saddam et Khadafi. On parle des droits de l’homme avec ces deux hommes mais croyez-vous qu’on les respecte aujourd’hui ? C’est bien pire que cela ne l’a jamais été. Des gens sont décapités, noyés, c’est bien pire aujourd’hui qu’ils ne l’ont été sous Khadafi ou Hussein.

Tout le Moyen-Orient a été en sang sous H. Clinton et sous Obama. En ce qui concerne Assad, ce n’est pas un brave homme j’en ai conscience mais on dépense des millions afin de soutenir des rebelles dont on ne sait pas qui ils sont et beaucoup de gens pensent que c’est l’État Islamique. je ne le crois pas pour ma part mais qui sait ? Avec l’aide de gens dont nous ne savons pas qui ils sont, je ne crois pas que ce soit intelligent.”

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Trump et le Moyen-Orient : ce que nous apprend le livre de Michael Wolff

L’attaque de missiles contre la Syrie, les luttes internes sur le processus de paix ou encore les dessous de la fête organisée à Riyad : le livre de Michael Wolff en dit long sur Trump et le Moyen-Orient

La politique étrangère du président américain Donald Trump a été taxée de « galimatias nauséabond » dans Fire and Fury, l’ouvrage documentant les neuf premiers mois de l’administration Trump, écrit par Michael Wolff – qui a reçu des menaces de la Maison-Blanche.

Donald Trump a rejeté le livre comme « un tissu de mensonges et de déclarations frauduleuses »…

Ce livre traite un grand nombre d’aspects, y compris la façon dont le cercle rapproché de Trump a affirmé que les trois derniers présidents américains avaient eu « tout faux sur la question du Moyen-Orient ».

De l’ordre donné par Trump de tirer des missiles sur une base aérienne syrienne en passant par la façon dont le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane est devenu « le chouchou » de l’Amérique, voici ce que nous apprenons à propos de la vision de Trump sur le Moyen-Orient – et les bagarres en interne qui l’ont parfois façonnée.

G.S

Facebook Comments

Laisser un commentaire