Politique : Les Français, pour la plupart, croient encore au père Noël

Spread the love

François Asselineau, président du parti politique qu’il a fondé, l’UPR, redoute que la génération actuelle des électeurs croie encore au père Noël et soit la génération “fossoyeur” de la France.

Ce qui différencie l’UPR des autres partis politiques réside dans le fait que par la voie de son président-fondateur, François Asselineau, les discours ne se résument non pas par des idées, mais par des faits.

François Asselineau à qui, ironiquement l’on reproche de connaître  les articles de la constitution européenne sur le bout des doigts ne cesse de m’épater ne serais-ce que par son énergie et sa clairvoyance.

Selon lui, il y a une volonté chez les Français de ne pas savoir, une honte inconsciente que la génération actuelle sera peut-être le fossoyeur d’un pays qui a 1’500 ans d’âge, d’un pays qui a été créé par 40 générations et que la génération actuelle , (Pokémon Go (ndlr.)) en sonnera peut-être le glas.

Note personnelle :

Horsmis l’UPR et les quelques partis “hors-norme” boycottés par les médias mainstream lors des élections et aujourd’hui encore, tous les partis politiques ne sont que des “copier coller”.  Ils ont exactement le mêmes programme, les mêmes intérêts et la seule chose qui les différencient ne se résume que dans le papier d’emballage qui correspond aux promesses électorales non tenues et qui en bout de course nous ramènent inlassablement au même résultat à savoir : que nous nous sommes fait avoir sur toute la ligne.  

Le père Noël est un imposteur et ses cadeaux sont empoisonnés.

Merci encore à François Asselineau pour sa conférence à Genève, à laquelle j’ai assisté et que j’ai apprécié.

Et pour terminer :

Ce qui fragilisera notre société et qui à terme la condamnera, ça ne sera pas les plaies qui les unes derrière les autres nous tomberont dessus, ça sera bel et bien notre incapacité à faire preuve de clairvoyance par rapport à notre propre destin mais aussi et surtout notre déni, notre refus d’accepter la réalité. L’humain est tel, qu’il monétisera sa propre extinction.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Facebook Comments

Laisser un commentaire