Politique : Démission de Nicolas Hulot

Spread the love

Dernière mise à jour : mercredi 29 août 2018 – 19:35

C’était plus qu’un ministre, c’est une figure européenne de l’écologie, Nicolas Hulot, l’ancien photos reporter, l’ancien animateur, globe trotter a longtemps été parmi les personnages les plus populaires en France, c’était une des plus belles prises de guerre d’Emmanuel Macron ; c’est terminé, il démissionne avec fracas et avec surprise sans même avertir son président et en tirant au passage sur les lobbys qui lui ont pourri la vie et sur ce qu’il appelle le modèle économique marchand.

Crédit vidéo et source : Radio Télévision Suisse

Démission de Nicolas Hulot en direct : Sans analyse approfondie et sur le vif, “Respect Monsieur Hulot” (n.d.l.r)

Cette décision sera probablement le check point qui marquera la rupture définitive entre notre environnement, notre biodiversité et nous, la gent humaine.

Bienvenue dans le monde réel !

G.S

Quelques minutes auparavant, il dressait un tableau particulièrement sombre de la situation mondiale.

« Je ne comprends pas que nous assistions globalement les uns et les autres à la gestation d’une tragédie bien annoncée dans une forme d’indifférence. La planète est en train de devenir une étuve, nos ressources naturelles s’épuisent, la biodiversité fond comme la neige au soleil et ce n’est pas toujours appréhendé comme un enjeu prioritaire. Et surtout, pour être très sincère (…), on s’évertue à entretenir voire à réanimer un modèle économique et marchand qui est la cause de tous ces désordres », lâchait-il avec gravité. Et malgré « le diagnostic imparable (qui) ne cesse de se préciser et de s’aggraver de jour en jour, ce sujet est toujours relégué dans les dernières priorités ». Dans ce contexte, « la France n’en fait pas assez, l’Europe n’en fait pas assez, le Monde n’en fait pas assez ». Et de poursuivre : « La pression du court terme sur les dirigeants (…) est si forte qu’elle préempte les enjeux de moyen et de long terme. C’est la vérité ». Pour enfin concéder que sur ces questions, « je suis seul dans ce gouvernement ».

Facebook Comments

Laisser un commentaire