Politique : Alain Soral donne raison à François Asselineau concernant Marine Le Pen

Spread the love

Pour Alain Soral, le moment ou il c’est senti la plus mal à l’aise durant le meeting politique réside dans le fait qu’elle ne s’adressait non pas aux français mais aux “Beaufs“” de ses meetings qui crient : “On est chez-nous” un moment donné, elle est la Madone des “Beaufs” et rien d’autre.

Elle est très capable de lire un discours écrit par quelqu’un d’autre, elle a un vocabulaire limité, elle cherche ses mots en fait, elle n’est pas très bonne et il y a une évidence dans tout cela c’est que Florian Philippot est meilleurs qu’elle, le numéro 2 du Front National est plus performant, plus cultivé, plus intelligent, plus fin dialectiquement que la numéro 1.

On est face à une héritière qui n’est la que parce qu’elle porte le nom de son père et qu’elle a été imposée mais qui n’a absolument pas la compétence pour porter le mouvement de l’opposition nationale qui regrouperait toute l’opposition nationale.

Elle c’est mise à dos des gens comme moi, comme Dieudonné sans compter les contradictions de démarrer une campagne sur une rupture radicale de l’Euro et l’Union européenne et de revenir en cours de route en “baragouinant” des trucs à deux entrées etc…  Ce qui donne presque raison à François Asselineau.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Facebook Comments

Laisser un commentaire