Palestine, Syrie, Yémen : Ces enfants otages de la guerre !

Spread the love

Mise à jour : samedi 27 avril 2019- 21:45 –

En hommage à ces héros de l’ombre : Dounia pour la Palestine et Pierre le Corf pour la Syrie ainsi qu’à toutes celles et ceux qui se dévouent sincèrement pour la cause des innocents.

Stéphane Guibert / Finalscape

Quand il s’agit de ta propre douleur tu peux la gérer mais quand cette douleur est celle des autres et que par la distance tu te sens impuissant, cela te prend aux tripes et t’affecte encore plus.

Ils n’ont pas fait de mal qu’à moi en me faisant partir de Palestine, ils en ont fait à tous mes amis et petits bonshommes de copains qui pleurent, ces enfants avec lesquels j’ai tissé beaucoup de liens ainsi qu’une complicité que j’affectionne énormément.

Les forces de l’occupation ont tiré dans le poignet d’un enfant qui brandissait ma photo pour protester contre mon extradition..

Quelle horreur, un enfant de 12 ans !


Ces sacrifices qu’ils sont capables de faire par amour et loyauté ne sont qu’une victoire de la vie pour la vie.


Ibn dounia “Hamood”, Rami et tous les autres 

Dounia

Facebook Comments

Laisser un commentaire