Ne vendez pas votre âme au diable en vous associant avec des laboratoires pharmaceutiques

Spread the love

Ne vendez pas votre âme au diable en vous associant avec des laboratoires pharmaceutiques !

Il faut peut-être encore l’entendre ou le voir pour le croire.

En 2008 dans un article du Point, le PDG de Sanofi de l’époque expliquait sans ciller que les médocs ne rapportaient plus suffisamment, et qu’il fallait “développer” le business grâce aux vaccins. Comme s’il s’agissait de vendre plus de yaourts ou de bateaux de plaisance.

Ici en 1’30 TOUT est dit. Voici l’état d’esprit de ceux qui ont la main mise sur les gouvernements et sur la presse. A partir de là, tout est possible… y compris une fausse pandémie et la volonté de rendre les gens malades, juste assez pour qu’ils continuent à nourrir le business, avec des vaccins bien pourris (entre autres).

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Facebook Comments

Laisser un commentaire