Michel Collon dans 14-18 : “On croit mourir pour la Patrie, on meurt pour des industriels.”

Spread the love

Les médias racontent « comment » a eu lieu la Première Guerre mondiale (dix millions de morts), mais jamais pourquoi. « Morts pour la patrie », proclament tous nos monuments officiels. Mensonge ! 14-18, c’était déjà une guerre du fric. Non seulement chez les « méchants » (Allemagne, Autriche), mais aussi chez les « gentils (France, Angleterre, Belgique…), le véritable enjeu était : quelle puissance dominera le monde et contrôlera ses richesses ?

 

CELA VIENT DE PARTOUT, LA RÉVOLUTION EST EN MARCHE.

En France, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Grèce partout le peuple en a marre et ne supporte plus leurs manipulations, leurs mensonges et leurs crises économiques qu’ils nous font toujours payer.

Est-ce que ce sera suffisant ? Je ne sais pas, je l’espère. En Belgique aussi la colère gronde et la montée du PTB le montre clairement. On le voit en France aussi avec la montée dans les sondages de Mélanchon.

IL Y A “RESET” ET “RESET”.

Le premier “reset” peut être réalisé sans trop de douleur, dévaluer la monnaie suffit, taxer l’héritage, des solutions existent pour faire un “reset de la grande bourgeoisie”, de la grande fortune, rendre la terre aux paysans, aux agriculteurs bio, limiter la propriété à la propriété d’usage, augmenter le pouvoir d’achat des travailleurs au sens large… Socialiser les industries stratégiques.

Le deuxième est celui vers lequel on va très vite. Eux ce qu’ils veulent c’est un “reset de la masse populaire” en passant par une guerre mondiale pour relancer l’économie et la croissance, comme en 1914 ou en 1940.

Pour rappel la Seconde Guerre mondiale à causer de 60.000.000 à +/- 80 millions de morts : https://fr.wikipedia.org/…/Pertes_humaines_pendant_la_Secon…

Ceux qui ont payé le prix fort de cette guerre sont l’URSS et la Chine à eux deux cela représente plus de la moitié des victimes +/- 40.000.000 de morts. La part des civils est déjà à l’époque plus importante que la part des militaires.

Aujourd’hui dans les guerres modernes ce sont des bombardements de masse et les victimes sont majoritairement des femmes et des enfants. Ils ne se préoccupent pas de la vie, nous ne sommes plus que des insectes qu’ils peuvent écraser.

LES GUERRES SONT LES CONSÉQUENCES INÉVITABLES ET INHÉRENTE DU SYSTÈME CAPITALISTE.

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire