Médias : Quand Vincent Lapierre tente des interviews aux abords du nouveau siège de l’UPR

Spread the love

Pas évident pour Vincent Lapierre de faire son travail de journaliste lors de l’inauguration du nouveau siège de l‘UPR qui se déroulait à Paris, à l’occasion du 75e anniversaire de la 1re réunion du conseil national de la résistance.

Pour l’UPR qui est très actif sur Internet, qui a fait du Frexit son cheval de bataille et qui le 27 mai dernier inaugurait son nouveau siège dans le XIème arrondissement de Paris, le journaliste Vincent Lapierre était sur place pour interviewer les adhérant et les sympathisants de ce parti politique qui n’a obtenu que 0,9% lors de la présidentielle de 2017.

Bien que Vincent et son équipe aient été le seul média à couvrir l’événement, les responsables leur ont clairement fait entendre qu’ils n’étaient pas les bienvenus même sur la voie publique. Sur le site officiel de l’UPR qui annonçait l’inauguration, il était pourtant mentionné que tout le monde était invité.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK / MondiAspora

2 réflexions sur “Médias : Quand Vincent Lapierre tente des interviews aux abords du nouveau siège de l’UPR

  1. Thierry Theller dit :

    BEN MON COLON !

    Ben mon Colon !… C’est un vrai scoop ça, ma bonne Dame !

    Ne reste plus qu’à prendre un shaker maçonnique, y ajouter quelques cuillerées de miel démagogique du type : « LA FRANCE INSOUMISE », « LE FN », le « PC », « EN MARCHE », « LES REPUBLICAINS », le « PS », etc.

    Avec, peut-être, un doigt d’« UPR » ???. Un gros doigt ???

    AH ! Ne pas oublier de bien secouer le tout ! Et attention aux contre-indications démocratiques !
    En tout cas, cocktail à déconseiller aux candides !

Laisser un commentaire