Médias : Le journalisme d’investigation se meurt il faut se mobiliser !

Spread the love

Coupures dans les budgets au nom de la récession, une manière de conjuguer économies avec censure.

La journaliste Elise Lucet une fois de plus mise sur la sellette pour avoir dévoilé la vérité.

Des dizaines d’heures de reportages, des risques inconsidérés, des données sensibles dévoilées au grand public, public qui reste trop souvent sans réagir, inerte, sans même reconnaitre la manne en réinformations qui s’offre à lui…

On est dans quel monde là ?

Je vais vous le dire :

“Elise Lucet est de nouveau mise en examen ? C’est… On est dans un monde, c’est une petite réaction directe. Bon, de toute façon tout le monde sait que j’aime Elise Lucet. Il faut lui apporter un soutien permanent, parce que c’est pas quand on ne l’aura plus qu’on dira, du temps où le service public avait Cash Investigation et tout ça… On aime bien pleurer et regretter au passé, souvent.

Là, il y a quelque chose qui se fait et qui est formidable au présent et il faut l’utiliser comme une arme politique au présent. Mais on est dans un monde, où, souvent, le vice est récompensé et la vertu punie. Et, là, ils ont honte de rien. Ils ont honte de rien ces multinationales. Il faut pas seulement qu’ils gagnent sur le terrain financier, avec 1% de l’humanité qui détient plus de richesses que le 99% restant, mais il faut qu’ils gagnent aussi sur le terrain de l’esprit. Il faut qu’ils nous imposent le silence.”

Le reste dans la vidéo

G.S

>>>Voir aussi<<<

Facebook Comments

Laisser un commentaire