Médias alternatifs : La chaîne Youtube de TV Libertés fermée.

Spread the love

En 50 mois d’existence nous avons installé la presse alternative dans le paysage audiovisuel français. La croissance en nombre de vues mais aussi en temps d’écoute et en nombre d’abonnés, déjà plus de 100’000 abonnés sur Youtube et le double sur les réseaux sociaux constituent un vrai motif de satisfaction et au delà, un signe d’encouragement pour poursuivre dans cette voie.

En 50 mois, TV Liberté est devenu créateur d’informations et des médias classiques font appel dorénavant et régulièrement à ses images. Tous les voyants semblent au vert.

Malheureusement, en réalité ce n’est pas exact. Je vous doit la vérité ; il y a un vrai nuage au dessus de nos têtes, un nuage noir qui pour la première fois d’ailleurs obscurcit l’été à venir. Ce nuage porte un nom cru :

La Censure !

Message publié sur Twitter le 14 juin 2018 :

“Bonsoir, le compte de notre chaîne TV Libertés a été désactivé / supprimé inopinément par Youtube. Nous sommes en train de chercher des solutions. Veuillez croire que nous sommes désolés de cette situation. Nous espérons très rapidement vous retrouver dans nos programmes.”

L’équipe TVL

La censure semble être effectivement passée à la vitesse supérieure en clôturant plusieurs comptes de ces médias dits dissidents que ce soit sur Youtube ou sur les réseaux sociaux.

Bien que le média TVL soit catalogué pour certains comme étant réactionnaire et faisant partie de l’extrême droite, c’est la liberté d’expression qui est bafouée de plein fouet et cela se précise tranquillement avec la loi sur les fake news ou encore celle sur le secret des affaires.

Le mondial puis les grandes vacances d’été qui suivront, est-ce que les français auront encore assez de temps pour consacrer de leur énergie et réagir à ce qui dessine pour leur avenir ?

Stéphane Guibert

Facebook Comments

Une réflexion sur “Médias alternatifs : La chaîne Youtube de TV Libertés fermée.

  1. Thierry Theller dit :

    Censure youtuboïde
    À l’allure où vont les choses, il est probable qu’un de ces quatre matins les Censeurs youtuboïdes, mondialisés jusqu’au trognon, suggèrent eux-mêmes – à l’actuel gouvernement « macronaniste » -, une proposition de loi jouissive qui ne pourra que l’agréer.
    À savoir : faire condamner, ipso-facto, toute incitation à l’amour des droits de l’homme, à la vérité et, sortie des ornières mainstream, à une Info indemne de mensonges étatiques, dignes d’on ne sait quel Reich totalitaire passé, présent et à venir.

Laisser un commentaire