Maltraitance animale : La production laitière en 5 minutes

Spread the love

Maltraitance animale : La production laitière en 5 minutes

C’est tellement mignon ! (Ironique)

Retranscription de la vidéo :

Puisque nous sommes tous très occupés, je vais vous expliquer comment marche l’industrie laitière en cinq minutes :

Comme les autres mammifères, les vaches ne produisent du lait que lorsqu’elles sont enceintes ou ont un bébé. Alors l’industrie laitière insémine les vaches dès l’âge de 12 mois encore, encore et encore pour qu’elles puissent produire du lait. Et c’est un processus plutôt commun.

D’abord, il faut branler des taureaux. Des fois à la main ou avec un éléctro-éjaculateur qui est en fait un gode géant pour bœufs qu’on lui enfonce dans l’anus jusqu’à éjaculation. Cette semence est collectée puis insérée dans le vagin d’une vache à l’aide d’un long tube. le plus souvent, quand elle est coincée dans une cage que l’on appelle “cage à viol” pour l’industrie laitière. Et ils mettent leur poing bien au fond dans l’anus de la vache ! Histoire de détendre la zone. Pour faire en sorte que l’insémination soit bien efficace.

Quand le bébé naît, il est presque immédiatement pris à sa mère et enfermé dans un enclos. Parce que s’il restait avec sa mère il boirait le lait alors que cette merde est pour nous.

Les liens qu’une vache a avec son petit sont puissants et remplis d’affection. Des fois elle pleure plusieurs jours à la recherche de son bébé mais personne n’en a rien à foutre.

Si le petit est un mâle, sa gorge est tranchée et il finit à la boucherie. Et si c’est une fille, elle deviendra une machine à lait, comme Maman.

Les vaches de l’industrie laitière sont donc enceintes toutes leurs vies pour qu’elles produisent du lait. Ça provoque vieillissement prématuré, épuisement, et mamites, Une maladie douloureuse mais commune. C’est une inflammation des mamelles et parfois, une infection. Le pus et le sang sont souvent mêlés au lait, du coup c’est souvent filtré, mais pas complètement. Parce qu’en Europe, Nouvelle-Zélande et au Canada, jusqu’à 40’000 cellules somatiques sont autorisées dans chaque millilitre de lait de vache.

  • Et aux Etats-Unis ? 750’000 cellules somatiques par millilitre sont autorisées !
  • Au Brésil  ? 1 million par millilitre de lait sont autorisées !

Et les cellules somatiques, sont pour la plupart du temps, des globules blancs la même chose que ce qui sort d’un bouton d’acné. Donc tu peux appeler ça … du pus. Plus il y a de bactéries dues aux infections et aux inflammations, plus il y a de cellules somatiques. Mais ne vous inquiétez pas, il y a une limite.

Lorsque l’une de ces vaches est trop fatiguée, émotionnellement ou physiquement, elle s’effondre. Ces vaches sont appelées “les lâcheuses” et elles sont traînées, peu importe le procédé, pour être tuées puis vendues, pour du bœuf ! C’est commun, même dans les fermes dites bio, que les vaches “lâches” après 4 ou 5 années de production de lait ininterrompues. Mais dans tous les cas, la production de lait diminue après cette durée, donc si les vaches tiennent encore debout, elles seront quand même tuées pour des hamburgers ou de la viande.

Tu comprends, l’industrie laitière est l’industrie de la viande.

Parce que chaque vache laitière dont tu as acheté le lait, finit sur les étagères de ton supermarché.

Alors si vous êtes végétarien, vous allez vouloir réfléchir à tout ça. Quand tu es élevé pour la viande, tu grandis juste et t’es tué ensuite. Mais si tu es une vache laitière, tu es sexuellement exploitée, émotionnellement et physiquement épuisée jusqu’à ce que tu n’en puisses plus, et enfin tuée pour devenir de la viande. Ça m’a l’air bien pire.

Et la durée d’une vache qui n’a pas été exploitée ? 20 à 25 ans !

Et pour ce qui est du calcium et des protéines, études après études, après études, après études, prouvent que les personnes consommant plus de produits laitiers ont beaucoup plus de fractures et ont un plus grand risque d’ostéoporose. Et en plus il y a des dizaines de sources  de calcium et de protéines végétales. Tu n’as donc vraiment pas besoin de sucer le pis d’une vache.

L’industrie laitière c’est frayé un chemin dans l’éducation, les programmes nutritionnels et les médias pour nous convaincre que nous avons besoin de boire du lait.  Mais quand à l’école, on te dit que le lait est bon pour toi, c’est pas parce que des gens ont prouvé ça, mais parce que l’industrie laitière a donné beaucoup d’argent pour que toi et tes enfants entendent ce message à l’école, à la télé, sur les panneaux publicitaires, dans les magazines, et pour que vos médecins, qui n’ont que quelques heurs de cours en nutrition, vous disent de boire du lait.

Vous voyez, le lait des rhinocéros est pour les bébés rhinocéros. Le lait de chien ? Pour les chiots. Le lait de chat ? Pour les chatons. Le lait de rat ? Pour les ratons. Et le lait de vache ? C’est pour les humains ? Non ! C’est pour les veaux.

Et les végans sont fous ? Les produits laitiers sont putain d’effrayants !

Essayez le lait d’amandes, de chanvre, de soja, de lin, de riz, de noix du brésil, de noix de macadamia ou de noix de cajoux. N’importe quel lait, sauf le lait animal.

Facebook Comments

Laisser un commentaire