L’image du jour : Nous sommes tous des grenouilles

Spread the love

Élites, lobbyistes, corrupteurs, corrompus et nous, le peuple sommes tous des grenouilles à la différence que les élites et leur petit monde d’amis font partie du groupe où la grenouille veut se faire plus grosse que le bœuf et fini par éclater quand au peuple, il est à caser dans la catégorie de la grenouille que l’on ébouillante à petit feu.

G.S

Une grenouille nage dans une marmite remplie d’eau.

Un feu est allumé sous la marmite de façon à faire monter progressivement la température. La grenouille  nage sans s’apercevoir de rien. La température continue de grimper, l’eau est maintenant tiède.

La grenouille s’agite moins mais ne s’affole pas pour autant. La température de l’eau continue de grimper.

L’eau est cette fois vraiment chaude, la grenouille commence a trouver cela désagréable, elle s’affaiblit mais supporte la chaleur.

La température continue de monter, jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir. Si la même grenouille avait été plongée directement dans l’eau à 50 degrés, elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l’aurait éjectée aussitôt de la marmite.

Cette expérience montre que, lorsqu’un changement s’effectue d’une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte.

“Cette thèse se fonde sur l’idée que si l’on plongeait subitement une grenouille dans de l’eau chaude, elle s’échapperait d’un bond. Alors que si on la plongeait dans l’eau froide et qu’on portait très progressivement l’eau à ébullition, la grenouille s’engourdirait ou s’habituerait à la température et finirait ébouillantée.”

Bien que l’expérience soit controversée et que la thèse soit sujette à discussion, la parabole de la grenouille qui ne savait pas qu’elle était cuite traduit le phénomène d’habituation et de passivité dans un environnement qui se dégrade progressivement au point de mettre sa propre vie en péril. C’est donc une métaphore qui est souvent utilisée pour  dénoncer la passivité de l’homme et inciter à l’éveil des consciences.

>>>Source du texte<<<

Facebook Comments

Laisser un commentaire