Liberté de la presse et pour rappel : Le journaliste Turc Can Dündar victime d’une tentative d’assassinat

Spread the love

Il ne fait décidément pas bon être journaliste en Turquie. En plein procès controversé pour divulgation de secret d’Etat, le journaliste d’opposition turc Can Dündar a été visé par trois coups de feu. Le directeur de la rédaction du quotidien Cumhuriyet s’en sort indemne et son assaillant a été arrêté.

C’est à Istanbul en mai 2016 que le journaliste turc Can Dündar fut victime d’une tentative d’assassinat suite à la divulgation d’images impliquant des camions des services secrets Turcs remplis d’armes destinées à des zones tenues par des groupes islamistes en Syrie. Une trahison pour le président turc Recep Tayyip Erdoğan qui menace même Can Dündar en direct à la télévision :

“Celui qui a diffusé cette information risque de le payer très cher.”

“L’affaire des camions” comme on l’appelle en Turquie est un scandale d’État. La diffusion de ces images y est interdite et tous ceux qui ont enquêté dessus qu’ils soient procureur, gendarme ou journaliste ont tous été arrêtés en direct sur les chaînes de télévision pro-gouvernementales.

G.S

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire