Lanceurs d’alerte : Vous leur crachiez au visage et vous chantiez… Eh bien dansez maintenant !

Spread the love

Lanceurs d’alerte : Vous leur crachiez au visage et vous chantiez… Eh bien dansez maintenant !

Sans savoir quel serait le déclenchement de la crise systémique qui nous vient dessus, j’étais loin de me douter qu’une pandémie serait le point de non-retour.

Il ne faut pas se faire d’illusions car tout est terminé !

Ils se sont moqué en les pointant du doigt, ils ont continué à chanter, à se marrer, ils les ont humilié en traitant de complotistes les lanceurs d’alerte et, voilà que subitement tout bascule.

Lanceurs d’alerte :

Un ennemi invisible, le corona virus vient tout simplement de leur donner raison en mettant à nu tous les plans d’une cabale infernale qui se ligue contre l’humanité toute entière.

Regardez-vous en face bandes de nazes :

Vous chantiez braves gens… Eh bien dansez maintenant !

On vous avait pourtant prévenu !

Le coronavirus sera le prétexte de l’effondrement mondial de l’économie et l’après corona sera encore plus dévastateur que le virus lui-même.

Préparez-vous  à en baver !

P.s : Mon petit prince, je t’attends toujours.

Message personnel :

En ce qui me concerne, j’ai 55 ans, pas d’enfants et très heureux de cette situation vu le contexte.

Ma Famille :

Une faillite totale, ce que je ne regrette pas tellement ils sont loin de la réalité et imbus d’eux-même. Je les aime parce qu’ils font partie de ma famille mais c’est juste une question de principe et rien d’autre. Je n’ai aucun sentiment pour des gens qui m’ont détesté durant toute ma vie. Le retour de manivelle vous arrive en plaine poire vous pouvez me croire !

Le père, la mère, le frère, la sœur, la nièce et les neveux, c’est bien noir tout ça !

Et je sais que j’ai raison !

Le jour de mon enterrement, faites-moi  la grâce de ne pas être présent.

Bande de saloperie.

À bon entendeur.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Illustration sonore : Visage (Steve Strange) “The steps” – 1981 –

Avec l’aimable autorisation du label Polydor.

With the kindly permission of Polydor.

Facebook Comments

Laisser un commentaire