LA FRANCE EN MARCHE ARRIÈRE : Sur la problématique de la souffrance animale

Spread the love

Ces petites anecdotes taquines qui piègent les élites. (Ah ces journalistes, quelle plaie !)

Très courte mais très explicite vidéo, interrogée sur la problématique de la souffrance animale et de l’exploitation de la fourrure, Brune Poirson, secrétaire d’état à la transition écologique, interrogée au salon de l’agriculture répond à la question :

“Pensez-vous que la France va intervenir en faveur de l’interdiction de l’élevage des animaux à fourrure ?”

Deux réponses en une :

  • Elle n’en sait rien.
  • Elle s’assoit allègrement sur la démocratie.

Réaction digne d’un monarque qui s’assoit et se soulage de ses besoins sur ses sujets, je cite :

“Moi j’ai un avis, vous savez, mais si chacun donne son avis comme ça de façon individuelle c’est pas comme ça qu’on fait avancer les choses.”

Ah bon !?

Apparemment cette charmante personne a complètement zappé la démocratie.

Depuis quand est-ce que l’avis individuel compte en démocratie ?

Mais oui mais oui, c’est vous qui votez amis français 🙂

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Facebook Comments

Laisser un commentaire