Il ne fait pas bon devenir senior en Suisse !

Spread the love

“Ce curateur est venu me voir, il n’a pas parlé, il n’a pas essayé de faire connaissance avec moi. Il a fait des notes sur mes meubles et puis il m’a dit : “Ramassez ce que vous voulez prendre avec vous parce que j’ai trouvé une place pour vous dans cet EMS, il faut y aller tout de suite”.

Quelques jours après, j’ai voulu retourner chez-moi pour chercher des affaires, mon appartement avait été vidé. Les albums photos de ma famille, de mon enfance, de mes voyages, de mes études … Tout a été brûlé !”

Le seul crime que Rita cette nonagénaire ait commis , c’est d’être une senior. C’est malheureusement le sort qu’attendent une grande partie de nos petits vieux qui sont envoyés, une fois usés, dans ce qu’eux-mêmes qualifient de mouroirs.

Dans cette société hyper consumériste, à partir du moment où l’on ne produit plus, on est parqué. En suisse les rentes vieillesse ont d’ailleurs comme abréviation ces trois lettres :  A.V.S, Assurance-vieillesse et survivants. Nous ne sommes plus très loin du film : Soleil vert.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Crédit Vidéo : Radio Télévision Suisse

Facebook Comments

Une réflexion sur “Il ne fait pas bon devenir senior en Suisse !

  1. Thierry Theller dit :

    SOLEIL VERT
    Cette vidéo n’illustre-t-elle pas déjà la future “respectabilité” titubante de la morbidité euro-atlantiste ?

    Comme quoi, le “Soleil vert”, plus proche qu’on ne le croit, n’est pas seulement une fiction cinématographique.

    Aujourd’hui, ne pas savoir distinguer le sens caché du non sens dissimulé des nouvelles règles ploutocratiques en vigueur, c’est courir au devant des pires déconvenues de la mort sociale.

Laisser un commentaire