Il était une fois : Raphaël

Spread the love

Il était une fois : “Raphaël”

Des années de bonheur et d’amitié. Raphaël, te souviens-tu ?

“C’est quand il est trop tard que l’on se rend compte de nos erreurs.”

Ce sont des milliers de messages, de larmes qui coulent dans mes veines en vain, ce sont ces messages qui n’aboutissent pas, cette bouteille larguée à la mer et que tu refuse obstinément de lire mon petit pote. Pourquoi, mais pourquoi refuses-tu de me lire ?

On a des milliers voir même des millions de souvenirs en commun et tout s’arrête ?

Je t’ai donné tout ce que je pouvais, mon amour, mes thunes et tout ce qui était possible de faire pour toi mais qu’importe dans le fond.

Mea-culpa :

Dans tout ça, il y a peut-être quelque chose que je n’ait pas su faire ou te dire :

“Je t’aime Raphaël”

Ouai ! c’est peut-être là mon erreur et le cas échéant je m’en excuse.

En revanche :

Je t’en veux oh oui crois-moi je t’en veux, non pas pour ce que je t’ai donné sans retour c’était cadeau mais je t’en veux parce que tu n’empêches de continuer de t’aimer.

L’amour que j’ai pour toi n’est pas dans le passé mais il se regarde dans l’avenir.

Mon petit Raphi donnes-moi donc la main et laisses-moi t’accompagner tout au long de ce périple que l’on appel “La vie”

Je t’aime Raphaël et que ce la soit acté et gravé dans le marbre.

Tu es la plus belle chose qui me soit arrivée dans ce monde et je suis né pour t’attendre.

Que ce message te parvienne comme une arme, comme une larme et comme tout ce que je puisse te donner ici bas.

Je t’aime et sauf ton respect, t’es vraiment “con” de m’avoir zappé et contrairement à ce que disent certains, je ne t’ai pas abandonné; ils ont simplement inversé les rôles, c’est si facile.

Je ne comprends pas ton silence mais je ne cesserai de t’aimer et ce, même si tu le réfutes.

Ton papounet.

Stéphane

Vidéo :

Francis Cabrel “Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai” (1984)

Avec l’aimable autorisation du label Chandelle Productions.

With the kindly permission of Chandelle Productions.

Je t’aime Raphaël et ça, sa ne changera jamais.

Facebook Comments

Laisser un commentaire