Hygiène alimentaire : La viande des kebabs mise sur la sellette lors d’une enquête d’envoyé spécial

Spread the love

L’envers du décor !

Plans de travail non nettoyés, broyeuse de viande laissant des traces d’e marchandise avariée, odeur de pourrissement, des blocs de viande congelés laissés à même le sol et un endroit où les mouches s’en donnent à cœur joie.

C’est dans une fabrique Allemande qu’une équipe d’envoyé spécial c’est rendue en caméra cachée afin de filmer l’envers du décor et sans être expert en hygiène, ce qui ressort de ces laboratoires fait froid dans le dos.

Ce sont des viandes de bœuf, de veau ou encore de volaille qui sont traitées à mains nues.

Le patron du laboratoire dont il est question dans cette enquête exhibe avec fierté un document signé par l’UE certifiant la qualité et la conformité de ces produits pour une consommation sans danger ce qui lui permet de les exporter dans dans tous les pays membres.

Ces pratiques sont courantes dans le secteur car elles permettent de vendre ces viandes à des prix défiants toute concurrence.

Cette enquête remonte à 2015 et il est étonnant que depuis, peu ou pas de cas concernant des intoxications alimentaires n’aient été recensés sauf si la loi sur le secret des affaires récemment votée, notamment par le parlement français, ne permette de couvrir certaines dérives du système.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Extrait sur VK :

Enquête complète sur Youtube

Facebook Comments

Laisser un commentaire