Gilets jaunes : Un CRS se confie

Spread the love

“On nous fait travailler 16 heures, sans pause, sans manger et sans boire !”

“On s’est retrouvé, on était peut-être 200 sur les Champs, les ordres qu’on nous a donné c’était “Allez-y !” En gros, on fait ce qu’on veut ? Franchement je n’ai pas compris.”

À la question : “C’est votre hiérarchie qui vous disait ça ?”

“C’était sur les ondes, c’était la hiérarchie, c’était un peu tout le monde, on devait protéger les institutions, mais en même temps voilà, on est juste de la chair à canon, on en voyait au début puis on a dit : “Faites ce que vous avez à faire”, et ça s’arrête là.

On a compris que dans les hautes instances, ils avaient peur, ils avaient peur pour eux, pour l’État, pour le gouvernement. Ils se sont dit : “On envoie les bleus, on envoie tout le monde, on envoie la chair à canon et après on verra.”

Crédit vidéo France Info TV

Facebook Comments

Laisser un commentaire