Gilets jaunes : Natacha Polony : “Ils n’en peuvent plus et cela risque de basculer”. Daniel Balavoine : “Le désespoir est mobilisateur et c’est dangereux”.

Spread the love

À quelques Quinquennats de là, deux discours qui se ressemblent, celui du regretté Daniel Balavoine qui mettait en garde les politiques de l’époque en déclarant que le désespoir était mobilisateur mais dangereux et celui de la journaliste Natacha Polony, qui nous dresse une analyse crue mais ô combien réaliste sur l’état de la politique et le désespoir des Français qui exaspérés à force de na pas être entendus sont au bord de basculer dans la violence.

Stéphane Guibert / Finalscaspe

Et pour les plus jeunes d’entre vous, une des plus belles chansons de Daniel Balavoine : “Tous les cris les S.O.S”

Facebook Comments

Laisser un commentaire