Gilets jaunes : ÉRIC DROUET ET MAXIME NICOLLE sous pression

Spread the love

Source de l’image

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner demande qu’Éric Drouet et Maxime Nicole, deux figures emblématiques du mouvement “Gilets jaunes” soient condamnés et que leur responsabilité financière soit engagée concernant les dégâts occasionnés sur le mobilier urbain lors des différents actes .

Vidéo :

Le 14 janvier dernier, la fondation Jean Jorès sortait une étude sur les profils numériques des deux leaders des “Gilets jaunes” : Éric Drouet et Maxime Nicole. Bizarrement Priscillia Ludowski, figure pourtant extrêmement influente chez lesdits Gilets jaunes, très active elle aussi sur les réseaux sociaux, ne faisait pas partie de l’étude. Leader, c’est un métier d’homme apparemment.

Immédiatement l‘Obs publiait en grandes pompes les conclusions de cette étude, France Inter roulait du tambour pour faire connaitre au pays les terribles révélations qu’elle contenait, et toutes sortes de journalistes se jetaient sur cet os pour le ronger avec une joie obscène.

Cette fois-ci, on les tenait, les deux ennemis publics, les deux factieux, les deux gourous des gilets jaunes. Ils n’échapperaient plus à la juste colère de la gauche antisociale qui déjeune tous les midis dans les brasseries chics de Saint-Germain des prés (…)

Voir aussi :

La Fondation Jean-Jaurès a analysé les profils Facebook de deux des principaux meneurs des “gilets jaunes” >>>

Facebook Comments

Laisser un commentaire