France : L’État Français n’existe plus

Spread the love

L’État Français n’est plus un État, il est devenu une province Européenne dirigée par des technocrates de Bruxelles (non élus) et dominée par des intérêts Germano-américains.

Pour qu’un pays soit souverain, quatre éléments sont requis : battre monnaie, faire les lois, rendre la justice, décider de la paix ou de la guerre et la France ne possède aucun de ces éléments.

L’article 5 de la constitution Française stipule que :

« Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État. Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités. »

Autrement dit :

Le peuple est souverain par sa représentation et le président est garant de cette souveraineté.

Pour les plus jeunes, les enfants du début du siècle et pour rappel : en 2005, lors du référendum sur l’adhésion du pays à lEEE, le peuple le rejeta à plus de 55% des voies. En 2007, par le biais du traité de Lisbonne que Nicolas Sarkozy ratifia avec le soutien du PS dont le président était François Hollande, la France adhéra à l’Union européenne mais par la porte de derrière. Les élites françaises de l’époque bafouèrent donc un vote démocratique.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

Vidéo : Marie-France Garaud :”L’État français n’existe plus”.

Il faut également être très attentif sur le fait qu’en cas d’insurrection ou d’émeute dans un pays membre de l’UE, la peine de mort a été rétablie. C’est dans une omerta totale qu’en 2007, les textes européens ont été modifiés. Si l’Europe réintroduit la peine de mort lors d’émeutes ou d’insurrections, c’est qu’elle s’y attend.

Extrait du traité :

Traité téléchargeable en PDF dans son intégralité ici >>>

À voir aussi >>>

 

 

 

Facebook Comments

Une réflexion sur “France : L’État Français n’existe plus

  1. Thierry Theller dit :

    “ L’État français n’existe plus ”.
    C’est même une lapalissade que de le dire… Toutefois, la vraie question est de se demander à qui profite le crime. Et quels sont ceux qui ont intérêt à pousser la France sur le Toboggan de sa servitude ?

    Sont-ce les mêmes qui, outre les centaines de milliers de morts tombés en Irak, en Libye et ailleurs, ont toujours sur la conscience les trois mille morts du World Trade Center ?

    Au vu de ces exploits sanglants, et du point de vue de la peine de mort, une certitude s’impose, “ILS” ne vont pas se gêner !

    D’ailleurs, en termes politiques, quoi de plus facile médiatiquement parlant, que de transformer le moment venu, une manifestation pacifique en soi-disant émeute publique ? Soyons alors assurés que les faux prétextes ne vont pas manquer.
    Ce qui, évidemment, sera du pain béni pour tous les amateurs de cibles vivantes et de “cartons ” à deux pattes que nous serions alors.

Laisser un commentaire