Environnement : Vitel, Piège en eaux claires

Spread the love

Les habitants de la commune française de Vittel sont en colère contre Nestlé. Ils ne pourront bientôt plus consommer leur propre eau car la nappe phréatique s’épuise. La multinationale suisse pourra en revanche poursuivre ses puisements pour ses bouteilles d’eau minérale.

Source & Crédit vidéo Radio Télévision Suisse

Mais aussi :

Cet article a été publié en août 2016, avant la controverse contre le géant Suisse Nestlé.

La nappe de la Bonne Source, dans les Vosges, est en progressivement en train de se vider. Dans cette source qui fournit l’eau de Vittel, plus d’un million de mètres cubes d’eau sont perdus chaque année, selon une étude du Bureau de recherche géologiques et minières. D’ici 2050, le niveau de l’eau pourrait baisser de 4 mètres.

Ses auteurs demandent à tous ceux qui puisent dans la nappe de faire des efforts. Le rapport souhaite que des kits soient distribués aux habitants, mais aussi dans les hôtels et les campings, avec des douchettes économiques pour limiter le débit d’eau sous la douche, des mousseurs pour robinet ou encore des sacs à installer dans les chasses d’eau des toilettes…

Il faudrait qu’un quart des habitants installent ces kits pour diminuer sensiblement la consommation de la source d’eau.

Les communes appelées à diminuer l’arrosage

Mais pour inverser la situation, les communes vont aussi devoir agir, surtout celles de plus de 1000 habitants. Il leur est demandé de diminuer l’arrosage en installant des systèmes de mesure d’humidité des sols pour éviter d’arroser pour rien, ou en remplaçant les terrains en pelouse naturelle par du synthétique.

Les deux grosses entreprises qui puisent dans la Bonne Source sont aussi mises à contribution. Nestlé Waters va devoir prélever une partie de son eau dans une autre source et la Fromagerie L’Ermitage va voir ses demandes en eau restreintes. Des mesures qui doivent être prises simultanément pour empêcher la nappe de se vider.

Facebook Comments

Laisser un commentaire