Environnement : Lydia et Claude Bourguignon, nous ne faisons plus de culture en Europe, nous gérons de la pathologie végétale

Spread the love

Nous essayons de maintenir des plantes vivantes qui ne demandent qu’à mourir tellement elles sont malades.

Lydia et Claude Bourguignon sont d’anciens chercheurs auprès de l’INRA  l’institut qui les avait licenciés  après leurs révélations sur la qualité préoccupante de la terre un peut partout en Europe. Ils ce sont mis ensuite à leur compte en créant LAMS (Laboratoire d’analyse microbiologique des sols).

Ce qui fait froid dans le dos après avoir visionné ce document, c’est que l’on se rend compte qu’en l’espace de 40 ans, notre façon de nous alimenter a fondamentalement changé et que nous n’avons pas encore assez de recul pour savoir quelles en seront les retombées sur les générations à venir.

Dans le même contexte ces trois vidéos du maraîcher Pascal Pot qui a réussi à faire pousser ses cultures dans des conditions extrêmes, sans pesticide, fongicide ou engrais.

Toutes nos variétés sont produites en Bio, en plein air et sélectionnées pour leurs qualités nutritionnellesleurs qualités gustatives, leurs résistances aux maladies, à la sécheresse ou aux excès d’humidité ainsi que pour leur productivité depuis plus de 20 ans.

Le résultat de cette sélection se traduit entre autres par le fait que nos variétés produisent de 10 à 20 fois plus de vitamines, d’antioxidants et de Polyphénols (les Polyphénols sont, d’après les chercheurs, les nutriments les plus interessant pour la prévention du cancer) que les variétés classiques ou hybrides.

Nos variétés sont exclusivement anciennes, mais aussi les plus modernes qui soient car nous les améliorons sans cesse.

Vente de plants à repiqué du 20.04 au 20.05.2017 à notre boutique GAEC LA Graine de Vie à Lodève .

Et pour terminer, Philippe Ouaki Di Giorno Agronome inventeur qui met au point un procédé révolutionnaire qui permet aux plantes de pousser dans les déserts.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Facebook Comments

Laisser un commentaire