Environnement : Le Salvador interdit les pesticides chimiques

Spread the love

Le Salvador qui est le plus petit pays d’Amérique Centrale révolutionne son agriculture. En chassant les pesticides et en supprimant les semences des multinationales, le pays entend nourrir sa population avec des produits sains.

Désormais cultiver les haricots, le maïs, le riz et les lentilles se fera sans Glyphosate & consort.

Monsanto : Le nom de la multinationale est devenu un symbole, le symbole de la mort comme le déclare un paysan : “Ce sont des produits chimiques qui finissent par nous rendre malades.”

Ce sont d’anciens guérilléro qui sont aujourd’hui au pouvoir qui arpentent montagnes et vallées afin d’apprendre à la population comment s’y prendre pour se passer de produits chimiques. Ces guérillero ont proscrit 70 pesticides dont tous ceux du géant Monsanto. Il y a toutefois un revers de médaille car la production bio est nettement moins rentable. Des paysans interviewés le reconnaissent mais ils déclarent qu’ils gardent l’espoir qu’un jour apparaitra une lumière au bout du chemin pour reconnaitre la valeur de ce qu’ils font.

Respect

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Facebook Comments

Laisser un commentaire