Daniel Balavoine : Un homme engagé qui pour le pouvoir de l’époque en disait trop ?

Spread the love

L’accident aérien du rallye Dakar est un crash d’hélicoptère qui a eu lieu au Mali, le soir du en marge de la huitième édition du Paris-Dakar, le 14e jour de compétition.

Cinq victimes sont à déplorer : le chanteur Daniel Balavoine (33 ans), le pilote François-Xavier Bagnoud (24 ans), l’organisateur du rallye Thierry Sabine (36 ans), la journaliste du Journal du dimanche Nathalie Odent (25 ans) et le technicien radio de RTL Jean-Paul Le Fur (36 ans) (qui avait déjà couvert La Chasse aux trésors).

Cet accident fut très médiatisé en raison de la notoriété de Daniel Balavoine et de Thierry Sabine, et ses circonstances ne sont toujours pas aujourd’hui entièrement claires. Le chanteur ne participait pas à la course cette année-là (il avait concouru lors des éditions Rallye Dakar 1983 et 1985), mais s’occupait de l’action humanitaire « Paris du cœur » qui visait à installer des pompes à eau hydrauliques dans des villages africains en profitant de la logistique du rallye. (Source : Wikipédia)

Je sens les anti-complotistes me tomber dessus mais combien de morts camouflées en suicide, en false flag ou accident pure et simple ne sont-elles pas aujourd’hui et preuve à l’appui à imputer à des assassinats pour Raison d’État ?

Revenons un instant sur cet accident impliquant le décès du très engagé chanteur Daniel Balavoine.

Voici une vidéo dont les dernières secondes laissent songeur. Déclarations de Jean Pernin à la radio :

  • la mort de Daniel Balavoine n’est pas naturelle mais provoquée.
  • L’accident ne c’est pas produit mardi 14 janvier 1986 mais la veille, lundi 13 janvier.
  • Il y a des intérêts financiers parce qu’il y a beaucoup de choses dans cette histoire.
  • On est capable de faire tomber un Boeing avec 500 personnes à bord pour en tuer une.
  • etc …

Cela ne prouve rien certes mais auront-nous un jour si la mort du chanteur est réellement liée à son assassinat ainsi que celui de ses 4 infortunés compagnons de voyage, le droit à la vérité ?

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Afin de ne pas faire perdre leur temps aux cartésiens, on parle dans cette série de 3 vidéos, d’ésotérisme et de vie après la vie ; mais certaines informations et témoignages très probants semblent démonter la version officielle de ce fameux crash du 14 janvier 1986.

Si vous vous posez vraiment la question, ces vidéos de la chaîne Youtube  Meta TV rebaptisée aujourd’hui TEPA sont à visionner.

G.S

L’affaire Balavoine 1/3

L’affaire Balavoine 2/3

L’affaire Balavoine 3/3

Facebook Comments

Laisser un commentaire