CULTURE & CINEMA : Trop vite disparu Mark Hollis du groupe Talk Talk

Spread the love

Il m’a fait planer le bougre et j’ai même fait la manche pour me procurer un de ses disques.

Mark Hollis du groupe Talk Talk trop vite disparu.

“Talk talk, such a shame ou it’s my life” des titres qui ont coutoyé le top des charts durant les années 80 et 90. On les écoute et ré écoute aujourd’hui sans s’en lasser.

Mark Hollis qui nous a quitté prématurément aura laissé sur le plan musical une emprunte aussi indélébile qu’un fossile gravé dans le marbre.

Tout est beau dans sa musique que ce soit depuis un simple single ou d’une remixe ce qu’à l’époque nous avions coutume  d’appeler : “12  Extended remix”.

Pourquoi 12 ? Parce que 12 est la mesure anglaise qui signifie 12 pouces : “twelve inch” à savoir : 30 centimètres. Il faut savoir qu’à l’époque du vinyle : (disque microsillon), on avait deux mesures : le 7 pouces (45 tours) et le 12 pouces (33 tours) et que le maxi était édité sur un support 12 pouces tournant à la vitesse d’un 45 tours et que sur ce dernier était édité une version revisitée du titre adoré.

Hormis ce petit cours de mesures, quelques notes de ce musicien qui nous manque tant !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Merci à EMI RECORDS pour cette autorisation (G.S).

Se procurer les albums >>>

Facebook Comments

Laisser un commentaire