culture & cinema : THE KORGIS

Spread the love

Une petite erreur c’était glissée dans l’article précédent

Alors pour rectifier le tir :

The Korgis : Et avec toutes mes excuses aux Ayant Droit.

Et comme je le disais, C’est un slow d’enfer qui fit danser la planète entière mais moi, ados rebelle et jamais convertis, ce n’est pas ce titre qui me fit titiller car amoureux des sythés, de la musique électronique et des instrumentaux en tous genres, tiré de l’album “Dumb Waiters” de ce groupe mythique pour l’époque qu’était les “Korgis” j’avais repéré un instrumental que j’aime toujours écouter aujourd’hui : “Rovers Return”.

Stéphane Guibert / Finalscape

Facebook Comments

Laisser un commentaire