Culture & Cinéma : Quand des voix se taisent à tout jamais : Mark Hollis

Spread the love

Culture & Cinéma : Quand des voix se taisent à tout jamais : Mark Hollis

Toujours dans nos mémoires et dans nos cœurs, le regretté leader de l’un des groupes phare des années 80, Talk Talk avec ces trois titres :

  • It’s my life (Special edit)
  • It’s my life (Extended version)
  • Such a shame (Extended version)
  • Talk talk (Extended version)

Mark, tu as vraiment cartonné et merci pour ces merveilleux souvenirs. Musicalement, tu as meublé une bonne partie ma vie et je te regrette sincèrement.

Je ne vais pas en rajouter car on va encore me taxer de je ne sais quoi… Mais mes pensées rejoignent celles et ceux qui t’on connu et qui ont su t’apprécier à ta juste valeur.

Bien à toi Mark et reposes en paix.

Stéphane

Avec l’aimable autorisation du label EMI RECORDS.
With the kindly permission of EMI RECORDS.

Talk talk : “It’s my live” Special edit (Instrumental version)

Talk talk : “It’s my live” Special edit (Extended  version)

Talk talk : “Such a shame” Special edit (Extended  version)

Talk talk : “Talk talk” Special edit (Extended  version)

Talk talk “Talk talk” Official video clip.

Se procurer le CD “It’s my life” >>>

Se procurer le CD “The party’s over” >>>

It’s My Life et Such a Shame, les deux premiers singles tirés de cet album, rencontrent un immense succès en Europe en 1984 et 1985 (mais sont étrangement ignorés dans le pays d’origine du groupe), et connaissent aussi le succès en Amérique du Nord ainsi qu’en Nouvelle-Zélande.

En 1983, Tim-Friese Greene devient producteur et claviériste pour Talk Talk, sans toutefois devenir membre à part entière du groupe. Il coécrit également plusieurs chansons pour l’album, notamment la chanson-titre.

À l’origine, l’album doit s’intituler A Chameleon Hour et doit sortir en . Il doit inclure des titres tels que My Foolish Friend ou Again a Game… Again, enregistrés tous deux en même temps. Considérés comme trop « synthétiques » par Mark Hollis, ils ne paraissent finalement qu’en 45 tours, le premier en tant que face A, le second en face B de Such a Shame.

Cet album marque pour la première fois l’apparition de la guitare dans la musique du groupe. Toutefois, elle est surtout acoustique sauf dans Such a Shame, qui est le seul titre où on entend de la guitare électrique pour le solo. Dans d’autres morceaux, comme Tomorrow Started, Friese-Greene reproduit le son de la guitare électrique avec des synthétiseurs.

Source : Wikipédia >>>

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Facebook Comments

Laisser un commentaire