Culture & Cinéma : Lettre à la terre (Michael Jackson)

Spread the love

Source de l’image >>>

Michel Jackson voyait juste mais il était là bien trop tôt !

Un ovni lancé à la vitesse de la lumière vers une planète qui n’avait que faire de ce qui lui appartenait…

Le propre de l’être humain est de se lamenter quand tout est trop tard !

Un mot pour celui qui a été dans un premier temps idolâtré, sacré au rang des dieux puis sali et rabaissé plus bas que terre, Mickel jackson. Victime du système.

Amoureux de la vie, excentrique à souhait mais chercheur de vérité, il succomba face à des accusations sans fondement alors que d’un autre côté, les pédophiles s’en donnent à cœur joie !

Visionnaire incompris, l’histoire ne lui aura pas accordé le privilège de s’exprimer mais sa musique et son aura demeureront à jamais présents.

Mort trop tôt aussi, sans pouvoir dénoncer ce qu’il était sur le point de faire pourtant : l’infamie et le mensonge dans lequel nous vivons. Perte cruelle que cette mort voulue par un système cannibale. La vérité à un prix et la révérence dont Michel Jackson c’est acquitté en nous laissant à notre triste sort n’a d’équivalence que la brutalité d’un éveil douloureux !

Merci Michael pour cette carrière exemplaire, merci pour ces notes et ces textes, merci pour ces sacrifices et cette jeunesse ignorée. Tu demeureras à tout jamais dans le cœur de celles et ceux qui aiment la vérité.

Un sage parmi les sages c’est éteint et la suite c’est quoi ? Ah oui, c’est quand il est trop tard que l’on pleure, ce qui est typiquement humain !

Dédié à Michel Jackson, sa famille et aux fans qui croient en la justice.

“Earth song” est tout simplement un message, un “Mea culpa” destiné aux générations futures.

Bien à toi Michael.

 Stéphane Guibert / Finalscape

Facebook Comments

Une réflexion sur “Culture & Cinéma : Lettre à la terre (Michael Jackson)

  1. Thierry Theller dit :

    ONCLE SHAMUEL ET SUCCURSALE MACRONISTE
    Comme quoi, au pays de l’oncle Shamuel, il faut faire très attention dans quoi on marche. Un accident est si vite arrivé… Demandez à Michel Jackson.
    Idem pour la succursale macroniste. En effet, depuis le début des manifs des Gilets jaunes, on y affiche déjà, en sus des mutilations handicapantes, un score macabre de 14 morts.
    Il est vrai que, pour l’instant, on est encore loin des 15000 officiers polonais assassinés à KATYN, par les apôtre de la terreur bolchevique, de sinistre mémoire. Sauf que, tyrannie aidant, les porte-couteaux mondialo-cosmopolites, installés sur le territoire de France, n’ont pas encore dit leur dernier mot.
    Quant à Macron, il se dit que ce nécrologue patenté du trépas populaire, compte bien faire repeindre toutes les voies publiques en rouge. Il se dit aussi que pour ce qui est de son “projet” présidentiel, il n’en serait encore qu’à ses tous premiers essais…
    Prudence, donc !

Laisser un commentaire