Culture & Cinéma : Le magnifique Jean-Paul Belmondo

Spread the love

Culture & Cinéma : Le magnifique

Jean-Paul Belmondo

Au Mexique, un requin dévore un espion prisonnier d’une cabine téléphonique jetée à la mer. Pour enquêter sur cet événement, on appelle à la rescousse l’agent français Bob Saint-Clar, le meilleur agent secret du monde. Celui-ci est dépêché sur place où l’attend la très belle Tatiana, agent secret également.

Sur une plage exotique, ils sont attaqués par une horde d’ennemis envoyés par l’infâme Karpov, chef des services secrets de la République populaire d’Albanie et ennemi de toujours de Bob Saint-Clar. Parmi eux, une femme de ménage passe l’aspirateur dans le sable…L’écrivain François Merlin est en fait dérangé par sa femme de ménage. Il tape à la machine les nouvelles aventures de Bob Saint-Clar (à qui il a donné ses traits), à paraître bientôt. On sonne à la porte : c’est l’électricien venu faire des réparations chez Merlin mais qui n’intervient pas, car le plombier n’a pas encore fait son travail. Merlin se remet à sa machine à écrire, très agacé…

Au Mexique, l’électricien est abattu par Bob Saint-Clar. Puis les espions ennemis réussissent à s’emparer de lui, et le font monter de force dans un hélicoptère avec Tatiana, alors même qu’il a des problèmes d’élocution soudains…

À Paris, l’écrivain Merlin a, quant à lui, des problèmes avec sa machine à écrire, dont les « R » déraillent : il lui en faut une nouvelle. En sortant de chez lui, il croise dans l’ascenseur sa très charmante voisine d’immeuble, qui ressemble étrangement à Tatiana et dont Merlin est secrètement tombé amoureux, l’intégrant à son histoire. Lorsqu’il achète son nouvel instrument de travail, on constate que François n’est pas au mieux dans ses finances. Il passe alors chez son éditeur, Charon, quémander une avance qui lui sera refusée, bien entendu… Mais son éditeur lui rappelle combien lui, François Merlin l’auteur, fait rêver les lectrices et les lecteurs avec son héros viril Bob Saint-Clar. Merlin retourne se mettre à l’ouvrage car il doit bientôt livrer son nouveau bouquin…

Un film de Philippe de Broca produit par Georges Dancigers et Alexandre Mnouchkine.

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Facebook Comments

Laisser un commentaire