Covid – 19 : Ne plus vivre par crainte de la mort / Covid 19 : No longer live for fear of dying

Spread the love

Covid – 19 : Ne plus vivre par crainte de la mort

*****

Covid 19 : No longer live for fear of dying

La logique humaine mènera notre civilisation à son extinction

Human logic will lead our civilization to extinction

Les mesures sanitaires prises par les autorités pour luter contre la covid-19 sont dénuées de sens et contre productives. Les dommages collatéraux liés à cette crise seront à la puissance 10 et bien plus dévastateurs que le virus lui-même. On commence d’ailleurs déjà à en ressentir les effets.

La politique menée aujourd’hui veut sauver un malade du corona virus tout en sacrifiant 10 personnes saines. Une année après le début de la crise il ne faut pas avoir fait bac +10 pour s’en être rendu compte ; alors si nos gouvernements signent et persistent dans l’erreur c’est qu’il doit y avoir une volonté à dessein.

Pour illustrer ce billet, je vous propose une vidéo du jeune virtuose Roumain Rares Mihai Florescu.

Pourquoi cette vidéo ? 

Parce que dans un premier temps, ce gosse est mon filleul mais aussi et surtout parce que ce jeune roumain âgé de 16 ans est bien plus éveillé et conscient de ce qui se passe que la plus part des moutons qui sont près à être menés à l’abattoir.

The health measures taken by the authorities to fight against covid-19 are meaningless and counter-productive. The collateral damage associated with this crisis will be to the power of 10 and far more devastating than the virus itself. We are already beginning to feel the effects.

The policy pursued today wants to save a patient from the corona virus while sacrificing 10 healthy people. One year after the start of the crisis, you do not have to completed a bac +10 to realize it; so if our governments sign and persist in error it is because there must be a will on purpose.

To illustrate this post, I offer a video of the young Romanian virtuoso Rares Mihai Florescu.

Why this video ?

Because to begin, this kid is my godson but also and above all because this young Romanian aged 16 is much more awake and aware of what is going on than most of the sheep that are about to be led at the slaughterhouse.

Stéphane Guibert / Rares Mihai Florescu / Finalscape

Facebook Comments

Laisser un commentaire