Corona virus et port du masque obligatoire et son utilité : j’ai été lynché sur Facebook

Spread the love

Corona virus, port du masque obligatoire et son utilité : j’ai carrément été lynché sur Facebook

Corona virus, wearing a mandatory mask and its usefulness: I was outright lynched on Facebook

Insultes et menaces, ça revient sans arrêt ! / Insults and threats keep coming back!

Un simple article, une simple opinion sur l’utilité du masque et sur ses conséquences à long terme, voilà que je me fais ostraciser sur les réseaux et ce, toute la journée.

Est-ce qu’on peut encore avoir une opinion sans se faire menacer de mort ? Ce que j’ai publié dans cet article provient de sources médicales et je n’invente rien. je vous le rebalance ci dessous.

Maintenent, il y a les médecins vendus aux laboratoires pharmaceutiques et les praticiens qui ont encore une conscience. C’est à vous de faire le bon choix.

Voici l’article qui m’a valu les foudres du ciel :

Là, je vais dormir et je ne veux plus rien savoir ni des uns, ni des autre !

Il n’y aura pas d’argumentaire dans cet cet article car là n’est pas le but mais je vous invite vivement à vous poser de sérieuses question et faire vos recherches.

Stéphane Guibert / Finalscape

A simple article, a simple opinion on the usefulness of the mask and on its long-term consequences, here I am being ostracized on the social networks all day long.

Can we still have an opinion without being threatened with death ? What I published in this article comes from medical sources and I’m not inventing anything.

Now, there are the doctors sold to pharmaceutical companies and the practitioners who still have a conscience. It’s up to you to make the right choice.

Here is the article that earned me the wrath of the sky :

Now I’m going to sleep and I want you to leave me in peace.

There will be no argument in this article because it is not the subject but I ask you to think. The truth, you will get it by looking for it.

Stéphane Guibert / Finalscape

La bêtise humaine à son paroxysme

Human stupidity at its peak

Il y en a même qui dorment avec la nuit / Some even sleep with during the night

Tant que la peur aura les blancs elle aura toujours un coup d’avance et à force de tout aseptiser on rend son corps vulnérable à la plus petite des saloperie. Vous verrez cet automne On va rigoler…

Ré-ingurgiter entre 30 et 70% de son propre gaz carbonique toute la journée demandez à votre organisme ce qu’il en pense…

As long as the fear has the whites it will always be a step ahead and by dint of sanitizing everything makes your body vulnerable to the smallest of bastards. You will see this autumn, We will laugh …

Re-ingest between 30 and 70% of your own carbon dioxide all day ask your body what it thinks …

Facebook Comments

Laisser un commentaire